UNE REHABILIATION ET UNE DENOMINATION !

UNE REHABILIATION ET UNE DENOMINATION !

Le secteur Gauguin/Matisse du quartier du Beau-Marais présente, depuis quelque temps, un nouveau visage grâce aux réalisations effectuées par Terre d’Opale Habitat dans le cadre de l’ANRU. Toutefois, les bâtiments H, J, et K nécessitaient un certain rafraichissement. En ce sens, nous avons effectué d’importants travaux sur ces résidences dénommées aujourd’hui Védrines, Garros, Bastié. Il ne restait que le L Gauguin, la réhabilitation a bien eu lieu sur cet ensemble qui porte dorénavant le nom d’Hélène BOUCHER.

Dévoilement de la nouvelle signalétique du bâtiment L dénommé aujourd’hui Hélène BOUCHER

C’est par le dévoilement d’une plaque apposée en façade que la fin du chantier de réhabilitation du L Gauguin a été marquée le 13 juillet, en présence de nombreuses personnalités. Peu après cet acte symbolique, M. Hans RYCKEBOER, Directeur général de Terre d’Opale Habitat a rappelé dans une brève allocution l’historique de cette réhabilitation.

Lors de la prise de parole du Directeur général de Terre d’Opale Habitat, M Hans RYCKEBOER

Il a insisté ensuite sur le fait que la rénovation de ces vieux bâtiments va apporter un plus aux locataires, puisque la pose d’isolants, d’un nouveau bardage et  autres travaux d’aménagement vont se traduire par une baisse des dépenses énergétiques  de 15 à 20%.

 Il a mentionné également que : « réaliser des travaux, c’est bien, mais respecter les lieux, c’est mieux ». M. Hans RYCKEBOER  a précisé : « Nous allons rester attentifs au bon état des bâtiments tant extérieurs qu’intérieurs. A cet effet, je voudrais préciser que nous avons décidé d’assermenter nos gardiens et agents de proximité pour justement pouvoir mieux lutter contre ces incivilités et dégradations qui, au quotidien, nuisent au bien-être de la grande majorité… »

En marge de ces importants travaux, l’intérieur des logements a subi aussi des réaménagements (électricité, sols, plomberie). Tous les appartements ont été visités dans le but justement de montrer la volonté qui anime aujourd’hui Terre d’Opale Habitat de travailler en harmonie, en parfaite osmose avec ses locataires dans le cadre de tels chantiers. Il importe aussi d’insister sur le partenariat établi avec les ADLC au sujet de la remise en état de plusieurs entrées et cages d’escaliers de ces immeubles.

Hélène Boucher : “une aviatrice prodige”

Terre d’Opale Habitat a choisi le nom d’Hélène BOUCHER pour cet ensemble rénové de la rue Gauguin. Rappelons que sur le Beau-Marais, au début du XXème siècle, se trouvaient un champ de courses et un aérodrome. L’idée est donc venue de donner à l’ensemble des immeubles du secteur Gauguin et Matisse un nom se rapportant à ces deux faits de l’histoire de notre ville.

Sur Matisse, Le champ de Courses et autres noms d’hippodromes y sont présents.  Pour Gauguin nous avons retenu le monde de l’aviation. C’est ainsi en toute logique que pour cet « ex-bâtiment L » que le nom d’Hélène BOUCHER, une célèbre aviatrice du début du XXème siècle, vient rejoindre Védrines, Bastié et Garros, d’autres as de l’aviation dont les noms ont été donnés aux immeubles voisins.

Les personnalités présentes à cette manifestation inaugurale