TRAVAUX DE RÉHABILITATION SUR 36 LOGEMENTS INDIVIDUELS RUES GOUNOD ET CHATEAUBRIAND

TRAVAUX DE RÉHABILITATION SUR 36 LOGEMENTS INDIVIDUELS RUES GOUNOD ET CHATEAUBRIAND

Les travaux décidés dans le cadre de la réhabilitation – rénovation des 36 logements des rues Chateaubriand et Gounod a débuté ces derniers jours. Ils devraient durer environ 7 mois.

 

Terre d’Opale Habitat a lancé en 2017 un vaste chantier de réhabilitation du groupe Mollien, un chantier représentant un coût de 14 millions d’Euros (11 millions pour le bâti et 3 millions pour les extérieurs). Rappelons que ce ne sont pas moins de 11 bâtiments, représentant 252 logements collectifs, qui ont été concernés par ce vaste programme de réhabilitation avec des travaux très conséquents puisque l’ensemble a fait l’objet d’un véritable lifting tant extérieur qu’intérieur.

Aujourd’hui, TOH a décidé de procéder, et ce dans la poursuite logique de la première phase de réhabilitation, à des travaux sur les maisons des rues Chateaubriand et Gounod.

 

Les logements de la rue Chateaubriand et ceux de la rue Gounod vont bénéficier d’un véritable lifting

 

Ces logements datent des années 1964/1965. Si voilà un peu plus d’un demi-siècle ces habitations offraient un cadre de vie d’exception, au fil du temps, certains problèmes sont apparus. Il faut insister sur le fait que TOH a toujours répondu aux différentes sollicitations de locataires lors de demandes diverses d’interventions techniques. En aucune manière, le bailleur calaisien s’est détaché de ses obligations, mais il devenait cependant important de répondre à quelques nouvelles normes mais encore d’apporter un plus au cadre de vie des locataires.

 

Détail des travaux :

 

 

De nombreux travaux vont être entrepris et certains ont déjà débuté

 

 

 

 

 

 

Détail des travaux :

Pour ce nouveau programme, un planning a été élaboré par l’entreprise Pierru en charge du chantier. Afin de perturber le moins possible la vie des locataires, il est programmé dans un premier temps de modifier les châssis (fenêtres) puis de procéder aux travaux concernant les modifications de VMC, plomberie, d’électricité et de toiture (évacuation des eaux de pluie). Enfin, viendra le tour des aménagements intérieurs, et, en conclusion, la pose probable d’un enrobé en façade pour un meilleur accès au logement (allée et devanture de la maison) avec l’installation de nouveaux portillons en bordure de trottoir et la pose de nouvelles portes.

Un chantier qui est prévu sur une durée de 7 mois environ, et sauf problème lié éventuellement à la crise sanitaire ou à des intempéries, nous donnons rendez-vous aux résidents en juin pour constater  les effets sans nul doute très positifs de cette réhabilitation.2

Pour ce nouveau programme, un planning a été élaboré par l’entreprise Pierru en charge du chantier. Afin de perturber le moins possible la vie des locataires, il est programmé dans un premier temps de modifier les châssis (fenêtres) puis de procéder aux travaux concernant les modifications de VMC, plomberie, d’électricité et de toiture (évacuation des eaux de pluie). Enfin, viendra le tour des aménagements intérieurs, et, en conclusion, la pose probable d’un enrobé en façade pour un meilleur accès au logement (allée et devanture de la maison) avec l’installation de nouveaux portillons en bordure de trottoir et la pose de nouvelles portes.

Un chantier qui est prévu sur une durée de 7 mois environ, et sauf problème lié éventuellement à la crise sanitaire ou à des intempéries, nous donnons rendez-vous aux résidents en juin pour constater  les effets sans nul doute très positifs de cette réhabilitation.