Numéro unique : 03 21 46 04 80

TOH, PREMIER BAILLEUR DU PAS-DE-CALAIS À UTILISER LA MAQUETTE NUMÉRIQUE POUR SES CONSTRUCTIONS !

TOH, PREMIER BAILLEUR DU PAS-DE-CALAIS À UTILISER LA MAQUETTE NUMÉRIQUE POUR SES CONSTRUCTIONS !

Autrefois sous format papier, les maquettes et plans de nos nouvelles constructions sont aujourd’hui placés sous le signe du numérique. Une véritable petite « révolution » pour le monde des architectes notamment, mais aussi pour celui des bâtisseurs et autres maîtres d’ouvrage. Ainsi, par le biais d’une maquette numérique, l’ensemble des informations permettant de concevoir, de construire un ouvrage et d’en stimuler les comportements, seront désormais présentées en 3D. Cette « innovation » répond au nom de BIM (Building Information Modeling) et se traduit par la modélisation des Informations ou données du Bâtiment. A cet effet, Terre d’Opale Habitat va en tester toutes les possibilités sur son opération de construction située avenue Saint Exupéry : cela représente une première dans le Pas-de-Calais !

Signature du protocole et de la convention d’expérimentation BIM PCIS pour la construction de 47 logements avenue St Exupéry à Calais

Ce jeudi 29 novembre, les représentants et dirigeants du PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), de Terre d’Opale Habitat, de Bouygues Bâtiment Nord-Est, de Ginnov (Groupement Interindustries pour Développer l’Innovation dans le Bâtiment), ainsi que Madame le Maire de Calais et Présidente du Grand Calais Terres et Mers étaient réunis en l’Hôtel de Ville pour signer le protocole et la convention d’expérimentation BIM PCIS pour la construction de 47 logements avenue St Exupéry à Calais. Il s’agit, il convient de le réitérer, de la première opération à bénéficier de cette démarche novatrice dans le Pas-de-Calais.

Dans la continuité du processus de logements CQFD (Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais), le Plan Urbanisme Construction Architecture (le PUCA dépend directement du Ministère du Logement) et ses partenaires encouragent depuis plusieurs années les acteurs du bâtiment à innover et à expérimenter en matière de construction.

En 2014, l’agence interministérielle et ses partenaires ont en outre lancé un nouvel appel à propositions d’expérimentation et de recueil de bonnes pratiques autour, cette fois, de la mise en œuvre du BIM relative à la maquette numérique.

En 2015, le groupement Bouygues Bâtiment Nord-Est – Ginnov, est désigné lauréat de l’appel à projet. Il synthétise 11 applications innovantes du BIM sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment. L’ambition est d’en diminuer le coût global tout en préservant la qualité et le délai de mise en œuvre. C’est sur l’opération de construction de 47 logements, avenue St Exupéry, initiée par Terre d’Opale Habitat, que cette proposition va donc être appliquée pour la première fois dans le Pas-de-Calais.

Des avantages multiples

Les avantages de la maquette numérique sont multiples comme ont tenu à le rappeler les différents partenaires de l’opération réunis en mairie. Le BIM va en effet changer la façon de travailler de tous les intervenants et va même permettre à un bâtiment d’être construit, testé et analysé en temps réel avant même le premier coup de pioche. Grâce à cette nouveauté, les erreurs parfois commises sur un chantier, et qui représentent un coût conséquent, vont drastiquement baisser : on avance des économies potentielles de l’ordre de 15% !

Les membres du Conseil d’administration de Terre d’Opale Habitat et des services de la Direction patrimoine présents à cette manifestation

A l’image de ce qu’ont énoncé MM. LEMONNIER, pour le PUCA, et LIOTET de Bouygues Bâtiment Nord-Est, la maquette numérique, constamment tenue à jour, va permettre de maîtriser les coûts de construction en temps réel et, indéniablement, les dépenses. La qualité des bâtiments s’en trouvera globalement améliorée grâce aux analyses et simulations effectuées à un stade précoce du projet, ce avant que les coûts liés aux modifications n’aient trop de répercussions. MM. LEMONNIER ET LIOTET ont, par ailleurs, insisté sur la nécessité de convaincre l’ensemble des acteurs du bâtiment, précisant néanmoins que cette opération serait analysée, jugée, et que des modifications seraient éventuellement apportées afin de permettre une progression de la maquette numérique dans l’architecture urbaine plus précisément.

Notons également que le  « client » aura la possibilité de suivre le projet via son Smartphone. Il lui suffira de télécharger un lecteur QR code en cliquant « QR CODE »  sur le « Play Store »  s’il dispose d’un Android, ou de passer par « Apple Store » s’il détient un IPhone, puis d’installer l’application. Dès l’installation de cette dernière, il pourra « circuler » dans le bâtiment en ciblant la pièce souhaitée et en orientant, à droite ou à gauche, son Smartphone pour visualiser l’ensemble !

Mme BOUCHART, Maire de Calais et Présidente du Grand Calais Terres et Mers, a, pour sa part, mis en exergue la qualité des logements sociaux réalisés sur Calais. Elle a, de plus, rappelé l’importance, aujourd’hui, de construire d’une façon plus humaine en privilégiant les petits ensembles. Elle s’est déclarée enchantée par le fait que Calais soit, à travers Terre d’Opale Habitat, une ville « test » pour ce projet de maquette numérique, et qu’elle ne doutait nullement des retombées positives que ce nouveau mode de construction engendrera.

Une première pour TOH

M. Hans RYCKEBOER, Directeur général de Terre d’Opale Habitat, a mentionné dans son propos qu’intégrer le BIM dans le projet Exupery était une première pour un bailleur : « Ce nouveau chantier de Terre d’Opale Habitat va, d’une certaine manière, servir d’opération test, d’opération témoin. D’ailleurs, tout au long de l’opération, les services de Terre d’Opale Habitat effectueront des restitutions au Ministère et un bilan sera dressé au terme du chantier. C’est une riche expérience qui nous attend, et qui constituera, assurément, un axe fort du développement du logement social et individuel. Nous nous devons d’être partie prenante dans cette nouveauté et de réussir à en tirer tous les avantages notamment dans la gestion de notre patrimoine. C’est une première pour nous, bailleur social, mais aussi pour Calais et son territoire et, j’en suis persuadé, nous saurons tous en tirer des profits.»

Intervention de M. LEMONNIER, Secrétaire permanent adjoint du PUCA   
L’ensemble des partenaires réunis en la salle du Bureau municipal de l’Hôtel de ville de Calais

Le Directeur général de Terre d’Opale Habitat a chaleureusement remercié le Ministère de la cohésion des territoires et le Ministère de la transition écologique, représentés par M. Pascal LEMONNIER, Secrétaire permanent adjoint du PUCA, la société Bouygues Bâtiment Nord-Est et son Directeur général adjoint, M. José LIOTET, l’Association des Industriels GINNOV et son président, M. Jean-Claude HABAULT, ainsi que M.  Bertrand DELCLOY de DVA Architecture, maître d’œuvre du chantier Exupery, pour leur présence mais aussi pour leur confiance en Terre d’Opale Habitat, sans oublier Mme Natacha BOUCHART, Maire de Calais, Présidente du Grand Calais Terres et Mers, et Vice-Présidente de la Région Hauts-de-France, qui accompagne également Terre d’Opale Habitat au quotidien.

Le chantier EXUPERY

La future résidence de 47 logements sera construite avenue St Exupéry

A l’issue des signatures de cette convention, c’est Bertrand DELCOY, architecte du cabinet DVA en charge du projet EXUPERY, qui devait présenter en détails la future résidence. Les maisons s’articuleront  en 22 groupes de 2 accolées, le tout complété par 3 habitations espacées. Toutes seront des types IV (3 chambres), avec une surface habitable d’environ 88m2. Au rez-de-chaussée, se tiendront un hall d’entrée et une salle d’eau adaptée aux personnes à mobilité réduite (PMR). La pièce de vie sera, quant à elle, constituée d’un séjour d’environ 24m2 et d’une cuisine ouverte.

A l’étage, la partie nuit se déclinera en trois chambres avec une salle de bain. Chaque maison disposera également d’un jardin de 220 à 250 m2 avec un abri en bois, ainsi qu’un espace couvert pour le stockage des poubelles, et une terrasse en dalles béton de 8m2 !

En ce qui concerne les façades des logements, un traitement en enduit « blanc cassé et gris clair » a été retenu. Les toitures seront en tuiles de deux teintes différentes selon les logements : soit rouge orangé ou noir. Les menuiseries, les gouttières et descentes d’eau pluviales seront en PVC et de couleur gris clair.

Comme il est aisé de le constater à la lecture de ces éléments, ce lotissement de l’avenue Saint-Exupéry, associé pour sa conception à cet extraordinaire outil qu’est la maquette numérique,  se présente comme un ensemble de grande qualité et permettra aux futures familles d’y trouver toute la quiétude souhaitée au milieu d’un ensemble des mieux pensés proche de divers services de proximité.