Numéro unique : 03 21 46 04 80

S.O.S VILLAGE D’ENFANTS – TERRE D’OPALE HABITAT : UNE COLLABORATION, UNE SATISFACTION

S.O.S VILLAGE D’ENFANTS – TERRE D’OPALE HABITAT : UNE COLLABORATION, UNE SATISFACTION

En avril dernier, M. Hans RYCKEBOER, Directeur Général de Terre d’Opale Habitat, et M. Alain ADAMIAK, Directeur de S.O.S. Village d’Enfants, ont signé une convention dans le cadre de la mise à disposition d’une maison destinée à accueillir de jeunes adolescents et leurs aides familiales. Ce logement, situé en centre-ville, permet depuis à l’association de mieux poursuivre ses actions en faveur des enfants qui leur sont confiés.

Des jeunes accueillis en centre-ville au sein d’un logement de Terre d’Opale Habitat parfaitement adapté

Depuis 1965, le Village SOS de Calais accueille des fratries dans le cadre de mesures de protection de l’enfance. Un projet de développement de l’activité, accepté par les services du Département du Pas-de-Calais, a nécessité la création de places supplémentaires et c’est dans cet objectif que Terre d’Opale Habitat avait ainsi décidé d’apporter sa contribution à la réussite du projet par la mise à disposition d’un logement en centre-ville.

Un logement totalement rénové par Terre d’Opale Habitat préalablement à sa mise à disposition de SOS Village d’Enfants

Une grande maison spacieuse, parfaitement adaptée aux besoins mais surtout une demeure qui fut au départ totalement rénovée avec de nombreuses interventions en plomberie et au niveau des sanitaires, des travaux de peinture, de renouvellement des revêtements de sols, ou encore l’aménagement du jardin, etc.

Aujourd’hui, ce logement permet l’accueil de quatre adolescents et de leurs aides familiales qui y travaillent en alternance. Une maison, comme le souligne M. Alain Adamiak, qui répond surtout à la principale préoccupation de son association : «  Permettre l’accès à l’autonomie, tout en proposant aux jeunes une autre forme d’accompagnement qui accélère la compréhension de leur environnement et les sensibilise à l’insertion professionnelle. »

Une maison en centre-ville qui offre plus de possibilité de sortie et d’autonomie aux adolescents

Des jeunes et leurs aides familiales que nous avons rencontrés sept mois environ après leur entrée au sein de cette maison et qui ne cachent pas leur bonheur d’y habiter : « Ici, tout est neuf, les chambres sont belles, il y a un petit jardin privatif et le centre-ville est à deux pas avec ses commerces, le cinéma, le parc où cet été il faisait bon se promener. Et puis, il y a la grande cuisine où nous adorons aider à la préparation des petits plats », commentent en cœur les jeunes.

Pour l’association et surtout pour son directeur, cet aménagement dans le centre-ville ne doit pas s’arrêter là : « Nous sommes à la recherche d’autres logements de ce type, nous y travaillons avec Terre d’Opale Habitat mais pas seulement. Nous avons besoin de 4 à 5 chambres et d’un jardin. Nous envisageons aussi la possibilité d’une maison chantier-école  qui pourrait déboucher sur une sorte d’insertion professionnelle. Nous réfléchissons encore à pouvoir donner plus d’autonomie aux jeunes que nous accueillons à  SOS Village d’Enfants par le biais d’une maison en bail glissant, avec possibilité donc de sous-louer à un jeune qui pourrait bénéficier d’aide au logement et d’être plus autonome dans son parcours de vie. »

Un nouveau départ parfaitement négocié pour SOS Village d’Enfants et l’espoir d’un autre partenariat avec Terre d’Opale Habitat afin,  pour l’association, de poursuivre toujours mieux son action envers un public spécifique.