RUE MARIVAUX : LES TRAVAUX DE LA NOUVELLE RÉSIDENCE AVANCENT !

RUE MARIVAUX : LES TRAVAUX DE LA NOUVELLE RÉSIDENCE AVANCENT !

Le 16 Octobre dernier, Terre d’Opale Habitat a procédé à la pose de la première pierre d’une nouvelle résidence située à l’angle des rues Marivaux et Anatole-France, dans le quartier du Petit-Courgain. Aujourd’hui le chantier avance à « grands pas » !

Un chantier qui avance à grands pas sur le site de la rue MARIVAUX.
Sur ce visuel, ce à quoi ressemblera très prochainement cette résidence en construction.

Une nouvelle résidence va très prochainement voir le jour sur le site de la rue Marivaux qui jadis, rappelons-le, abritait une scierie puis une entreprise de tôlerie et de réparation navale, ainsi le Fournil calaisien, société de fournitures professionnelles pour boulangeries et pâtisseries.

La construction de ces nouveaux logements qui entre dans le cadre d’une VEFA, c’est-à-dire d’une vente en état futur d’achèvement a été confiée à la SCCV Cœur de Vie et le cabinet d’architectes DVA.  Un ensemble de très beaux logements qui,  même s’il n’est pas strictement intégré au développement de l’éco quartier Descartes tout proche, en offre un prolongement cohérent.

La phase chantier se poursuit sans problèmes, on peut écrire que les travaux avancent à « grands pas ».  Dans quelques mois  il y aura ainsi au total, sur les 2.100 m2 de terrain environ, 11 logements T3 (individuels) et 7 collectifs avec 2 T2 et 5 T3 (dont 4 T3 en duplex), pour des surfaces habitables variant de 44 à 78 m2, avec jardin privatif pour les individuels. Un logement PMR sera situé en rez-de-chaussée et les autres seront adaptables à ces mêmes normes. Quant au mode de chauffage, il sera individuel (gaz).

Les travaux de gros œuvre qui ont été confiés à l’entreprise HOCHART de Fruges, sont aujourd’hui en légère avance sur la planning prévisionnel, la météo n’ayant pas été trop capricieuse selon le chef de chantier qui aime à souligner, également, les excellents contacts établis depuis la pose de la première pierre, avec les habitants du quartier heureux de voir se construire un ensemble à taille humaine, respectant parfaitement l’esprit urbain existant.

Le prix de revient de l’opération s’élève à 2.430.000 € TTC pour Terre d’Opale Habitat. Les loyers seront compris environ entre 350 et 500 € mensuels (charges comprises) selon les types, et il faudra ajouter 20 € par mois pour l’obtention d’une place de stationnement.