RÉUNION D’INFORMATIONS : MIEUX CONNAÎTRE SES DROITS ET LES FAIRE RESPECTER

RÉUNION D’INFORMATIONS : MIEUX CONNAÎTRE SES DROITS ET LES FAIRE RESPECTER

Une grande première récemment avec la présence au Beau-Marais (Manet) et au Fort Nieulay (Maison des Services FACE) des représentants de la Maison de la Justice pour y évoquer les droits de chacun mais surtout les moyens de les faire respecter.

Afin d’assurer une présence judiciaire gratuite de proximité et de répondre aux besoins d’information juridique des usagers, les MJD (Maisons de Justice et du Droit) reçoivent de nombreux intervenants : des magistrats qui peuvent être amenés à tenir des permanences ou des audiences, des éducateurs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, des conseillers d’insertion et de probation qui assurent le suivi des peines et l’aide aux sortants de prison, des conciliateurs pour régler les litiges civils, des délégués du procureur de la République et des médiateurs pour la mise en œuvre des mesures alternatives aux poursuites, des avocats, huissiers, notaires qui tiennent des consultations gratuites, des membres d’associations d’aide aux victimes, d’accès au droit ou de contrôle judiciaire, des délégués du médiateur de la République…

Les Maisons de Justice et du Droit ont été créées par une loi de 1998 afin d’assurer dans les quartiers des grandes agglomérations une présence judiciaire de proximité, de concourir à la prévention de la délinquance et à l’aide aux victimes, de garantir aux citoyens un accès au droit, et de favoriser les modes alternatifs de règlement des litiges du quotidien.

Intervention des délégués de la Maison de Justice et des Droits au sein de la Maison des Services de Face au Fort Nieulay

Il n’est pas toujours aisé, cependant, de franchir la porte d’un tribunal même pour y demander une information ! C’est ainsi que l’idée est venue de mettre en place des réunions d’information dans des lieux autres qu’un tribunal. Deux rendez-vous ont été programmés en y associant les agents de Face Cote d’Opale. La première réunion a eu pour cadre le Beau-Marais, avec les locaux de la rue MANET, et la seconde, à la la Maison des Services (ex agence Fort Nieulay de Terre d’Opale Habitat).

Occasion pour les représentants de la MJD de présenter concrètement les actions possibles par le biais de cette institution, d’informer encore le personnel en poste dans ces deux agences afin qu’ils puissent mieux se faire le relais auprès du grand public sur ce dispositif  unique de protection des droits et libertés.