RESIDENCE MOLLIEN : Lancement des travaux de réhabilitation

RESIDENCE MOLLIEN : Lancement des travaux de réhabilitation

Terre d’Opale Habitat s’est engagé dans un ambitieux programme de travaux à travers tout son patrimoine bordant la rue Mollien. Celui-ci est axé notamment sur une requalification des 11 bâtiments répartis en 252 logements. Une manifestation a marqué, le 24 mars, le début du chantier de réhabilitation.

Pose symbolique d’un élément du futur isolant en façade par M. Hans RYCKEBOER, Directeur Général de Terre d’Opale Habitat

Après la pose symbolique d’un bardage en façade avec toutes les personnalités présentes et la présentation des nouvelles technologies qui équiperont les logements, Hans RYCKEBOER, Directeur Général, avant de mettre en exergue cette requalification, a tenu à effectuer un retour sur sa genèse : « Tout a débuté fin 2013 avec une étude menée afin de recenser l’ensemble des problèmes techniques et dysfonctionnement du groupe. Puis en février 2014 une autre enquête a été administrée afin d’obtenir l’avis des locataires établie sur : la vie dans le quartier, dans le bâtiment et dans le logement.

Au regard de ces résultats, mais encore des retours obtenus lors des réunions tenues avec les locataires et le comité de suivi, il a été décidé de lancer la réhabilitation des logements et une amélioration des espaces résidentiels ».

Visite du futur appartement témoin par les personnalités présentes

De nouvelles emprises piétonnes, des aires de jeux, une réfection complète de la voirie et  des trottoirs, la mise en place du tri sélectif et la réfection complète des VRD ont constitué la première phase des travaux.

Un écran tactile, transmettant des informations diverses (météo, vie du quartier, contacts utiles, …), sera installé au sein des halls d’entrée des bâtiments

Pour la partie réhabilitation énergétique, point fort de ce chantier, c’est à une véritable métamorphose de la résidence à laquelle nous allons assister. « Une réhabilitation qui se traduira surtout par des sérieuses économies pour les locataires sur la facture de chauffage. En effet, aujourd’hui, nous sommes à un niveau d’environ 240 KWh/m2/an (catégorie E). Au terme des travaux, nous serons, pour 9 bâtiments, entre 60 et 70 kWh, et, pour deux autres, inférieurs à 50 kWh ! », a précisé le Directeur Général de Terre d’Opale Habitat.

Les travaux opérés

Le mot d’ordre principal se résume par le renforcement de l’isolation afin de lutter contre les fuites actuelles. C’est ainsi qu’un isolant thermique sera posé sur la façade, les combles et les toitures terrasses.

Il sera également procédé au remplacement des portes palières des logements donnant sur l’extérieur, de la ventilation par une VMC hygro-réglable. Au programme encore, le remplacement des châssis avec volet roulant en rez-de-chaussée et dans les chambres, de la chaudière par un équipement à condensation, l’installation de robinets thermostatiques et la réfection des sanitaires. Enfin, le système électrique sera vérifié et remis en sécurité, celui de désenfumage sera revu et les portes coupe-feu seront remplacées.

Les travaux liés à la voirie et aux espaces extérieurs ont été confiés à la Ville et sont achevés. La réhabilitation énergétique  débutera, quant à elle, début avril pour une durée de 17 mois. La date de fin des travaux prévisionnelle (hors intempéries) est ainsi fixée à juillet 2018.

En termes de chiffrage, Hans RYCKEBOER a précisé que le cout global de ce  projet dépasse les 14 millions d’€uro (11 millions pour le bâti et 3 millions pour les extérieurs) : « Il est à propos d’insister sur le fait que l’aboutissement de ce dossier n’a été réalisable que grâce à une mobilisation de l’ensemble des partenaires, notamment la Région, afin de bénéficier de subventions et ainsi améliorer l’équilibre de l’opération ».

Philippe MIGNONET, Adjoint au Maire, représentant Mme BOUCHART, n’a pas manqué d’insister sur la volonté qui anime les élus de poursuivre des travaux d’embellissement mais encore d’offrir à la population de nouvelles structures comme salles de sports, centres culturels, etc. Il a en outre tenu à féliciter Terre d’Opale Habitat pour son engagement en faveur du logement des Calaisiens, tant dans la construction neuve que dans celui de la réhabilitation.

Mme Faustine MALIAR, Conseillère régionale, représentait le Président Xavier BERTRAND

Mme Faustine MALIAR, Conseillère régionale représentant le Président Xavier BERTRAND, a, pour sa part, assuré le bailleur calaisien du soutien et de la reconnaissance de la Région « Nous vous avons accompagné à travers cette requalification par une subvention et par l’aide à l’octroi de financements européens. Nous sommes heureux d’être à vos côtés et nous le serons encore dans l’avenir pour vous permettre d’offrir, à vos locataires, toujours plus de confort, un cadre de vie meilleur et ce en prenant aussi en considération les économies d’énergie par l’installation de dispositifs innovants et respectueux de l’environnement ».

Mme Hélène BERNARD, pilote social, et M. Jean-François HALLARD, Directeur du Patrimoine de Terre d’Opale Habitat

Précisons que durant les travaux, Mme Hélène BERNARD, en qualité de « pilote social »,  sera à l’écoute des locataires tant pour entendre leurs doléances que pour leur faire part de l’avancée du chantier. Le « comité de suivi » sera aussi régulièrement informé en temps en réel du déroulement du projet de requalification.

De par ces travaux d’embellissement extérieur mais aussi à travers ce vaste programme de réhabilitation, demain, c’est à un véritable changement d’image des immeubles Mollien auquel nous assisterons.