REMPLACEMENT DU SYSTEME DE CHAUFFAGE PORTE DE PARIS : 200 000 € DE TRAVAUX

REMPLACEMENT DU SYSTEME DE CHAUFFAGE PORTE DE PARIS : 200 000 € DE TRAVAUX

Un nouveau chantier vient de débuter Porte de Paris avec le remplacement des systèmes de chauffage dans un grand nombre d’appartements pour apporter aux locataires plus de confort et de sécurité.

La pose de ce nouveau système de chauffage a débuté sur le groupe Porte de Paris

24 logements du groupe Porte de Paris sont depuis quelques jours aux mains des techniciens de la CPS Service dans le cadre d’une modification des installations de chauffage. Jusqu’à aujourd’hui, près de la moitié des appartements bordant principalement la rue PHILEAS REANT était équipée de radiateurs gaz ancienne génération. Avec la mise en service de nouvelles chaudières à ventouses, il était ainsi devenu nécessaire de modifier les appareils en place. Ce chantier va durer encore quelques semaines puisque la phase des travaux est programmée jusque fin 2018.

Le choix des chaudières à ventouses s’explique par le fait que, contrairement à une cheminée traditionnelle, le système assure à la fois l’entrée d’air frais et l’évacuation des gaz liés à la combustion. Pour fonctionner, le système à ventouses est ainsi constitué d’un conduit à double paroi qui lui permet d’aspirer l’air frais à l’extérieur et de rejeter en même temps les gaz brûlés. C’est donc un système totalement étanche qui  peut également parfois être installé sur une chaudière traditionnelle existante, à basse température ou à condensation.

En effet, le renouvellement en air frais est indispensable au bon fonctionnement de la chaudière. L’évacuation des fumées, grâce notamment à ces chaudières à ventouses, permet d’éviter que les gaz toxiques ne se répandent dans la pièce et provoquent par exemple une intoxication par le monoxyde de carbone.

Des nouveaux radiateurs nettement plus performants sont installés

Les avantages liés au système à ventouses reposent ainsi sur une sécurité accrue avec des gaz qui ne circulent pas dans un conduit traversant le logement. Il ne nécessite pas de ramonage du conduit d’évacuation et le rendement de la chaudière est nettement supérieur.

Un chantier qui, précisons-le, représente un investissement financier pour Terre d’Opale Habitat de 200.000 €.