REHABILITATION GROUPE DERAIN : 3 164 000€ INVESTIS SOIT 102 065€ PAR LOGEMENT !

REHABILITATION GROUPE DERAIN : 3 164 000€ INVESTIS SOIT 102 065€ PAR LOGEMENT !

Terre d’opale Habitat procède actuellement à la réhabilitation des 31 logements individuels du Groupe Derain. Un point presse dédié à la présentation des travaux s’est tenu le 21 Février dernier sur site. L’occasion pour MM. Agius et Ryckeboer, respectivement Président et Directeur Général de TOH, de s’exprimer sur cet important chantier.

 

 

Le groupe Derain comporte 33 maisons, du Type 3 au Type 6, mais ce sont 31 qui sont concernées par la réhabilitation, deux entre elles ayant fait l’objet d’une accession à la propriété : une façon de rappeler que Terre d’Opale Habitat loue mais propose également des biens à la vente à des tarifs très accessibles.

Pour le plus grand plaisir de leurs occupants, ces maisons connaissent une véritable cure de jouvence et bénéficieront d’une étiquette énergétique améliorée de D à C au terme des travaux.

Fraichement débutés, les travaux entrepris sur le logement témoin, alliant esthétisme et qualité, sont on ne peut plus avancés avec notamment le remplacement du tableau électrique et de ses composants qui répondent dorénavant aux normes actuelles.

A cela, s’ajoutent le remplacement de la boîte aux lettres pour une harmonisation avec l’aspect extérieur, des menuiseries extérieures avec dépose des châssis existants et repose d’un châssis afin d’augmenter le confort dans les logements et d’atténuer les nuisances sonores et thermiques, la pose d’une nouvelle porte de garage et de service, de la toiture de la véranda.

A noter qu’un cheminement permettant d’accéder au moteur de ventilation dans les combles a été créé.

La pose de bardage en façade, quant à elle, est en cours et la porte d’entrée sera remplacée première semaine de Mars.

Chacun des autres logements bénéficiera de travaux similaires à celui du logement témoin pour une fin de chantier prévue vers Septembre prochain.

 

 

Les travaux de réhabilitation opérés sur ce groupe, à l’image de ceux que nous effectuons sur d’autres résidences, évoquent bien la volonté qui nous anime de préserver notre patrimoine mais aussi d’être bien présents à travers les quartiers relevant de la politique de la ville“, exposait Hans Ryckeboer au cours de son propos, avant d’ajouter, “Ces travaux portent aujourd’hui leurs fruits et nous en sommes particulièrement fiers. Notre taux de départ tout comme notre taux de vacance est faible, c’est une preuve de la fidélité et d’un certain bien-être de nos locataires alors que l’offre est large sur notre secteur avec d’autres bailleurs. Ca n’est pas moi qui le dis mais les résultats de l’enquête triennale, 94% de nos locataires recommandent Terre d’Opale habitat. Un beau gage de fidélité, je le réitère, et, par conséquent, de confiance…

 

 

Une métamorphose visuelle qui vient s’adjoindre à celles déjà opérées par le passé sur d’autres quartiers de ce secteur Est comme Gauguin, Guynemer, Toumaniantz, entre autres, pour ne citer que ceux-ci en termes de rénovation. “Je comprends donc et partage les propos de notre Directeur Général lorsqu’il avance que Terre d’Opale Habitat occupe le terrain et marque de plus en plus son empreinte sur le territoire”, confortait Emmanuel Agius. “Notre Ville s’en trouve par ailleurs encore plus séduisante et attractive, car toutes les évolutions que nous lui apportons petit à petit sur l’ensemble du territoire prennent de plus en plus effet et, là aussi, nous n’en sommes qu’aux prémices. D’autres viendront par la suite mais patience…“, annonçait le Président de TOH.

 

Pour cette opération d’envergure, en termes de chiffrage, le cout global s’élève à 3 164 000€ soit 102 065€ par logement. Au regard de cette somme, c’est la qualité des prestations qu’il importe à TOH de mettre en exergue. Offrir un habitat attrayant, crédité par des prestations certifiées liées à la démarche environnementale, aux performances énergétiques, au confort ou au choix de matériaux de qualité, ne constitue pas une utopie mais bien la réalité chez Terre d’Opale Habitat.

Autre information d’envergure, la thématique de la démarche environnementale : l’étiquette énergétique des 31 maisons passera de « D » à « C » au terme des travaux. Si ça n’est qu’une lettre de gagnée,  le confort de vie des locataires en sera toutefois amélioré tout en leur permettant de maîtriser davantage leur facture énergétique et de préserver ainsi leur pouvoir d’achat.

Ainsi, des logements rénovés/modernisés, une amélioration de la performance énergétique, une attractivité des quartiers et de la Ville renforcée, c’est un cadre et une qualité de vie améliorée pour la population que loge le premier bailleur calaisien.