Numéro unique : 03 21 46 04 80

RÉHABILITATION DU GROUPE MANET : UNE OPÉRATION À PLUS D’UN MILLION D’EUROS

RÉHABILITATION DU GROUPE MANET : UNE OPÉRATION À PLUS D’UN MILLION D’EUROS

Le groupe Manet est constitué de trois résidences au cœur du Beau-Marais. Terre d’Opale Habitat a décidé de lancer sur ces bâtiments, le M14, le T1 et le T2, des travaux de réhabilitation et de rénovation esthétique. Le chantier est aujourd’hui bien lancé !

C’est par le bâtiment T1 (35 logements dont 11 T2 et 24 T3), puis le bâtiment T2 (47 logements dont 1 T2, 16 T3 et 30 T4), qui bordent tous deux l’avenue Toumaniantz, peu après le lycée HQE en direction de la zone Marcel Doret, que viennent de débuter les travaux de réhabilitation du groupe Manet. Dès finalisation de ces derniers, s’en suivra le M14 proche de la salle Gérard Philipe.

Grattage et remplacement des joints en façade avant la remise en peinture

Un important travail de nettoyage de la façade a été nécessaire dans un premier temps, tout comme un grattage et un remplacement des joints des panneaux de garniture. Des essais ont ensuite été réalisés en rez-de-chaussée quant au futur rendu des couleurs de « la nouvelle résidence Manet ». Les ouvriers débutent actuellement la remise en peinture de l’ensemble de la façade qui affiche déjà de jolies nouvelles couleurs sur quelques pans de mur.

Les ouvriers ont récemment débuté la remise en peinture de la façade

Un diagnostic pour recenser les dysfonctionnements

Il convient de rappeler que, préalablement au lancement de ce vaste programme de réhabilitation, un diagnostic a été établi par la Direction Patrimoine de Terre d’Opale Habitat. Ce dernier a permis de recenser l’ensemble des problèmes techniques et les dysfonctionnements du groupe rencontrés, notamment des besoins au niveau de l’étanchéité des toitures-terrasses et des extérieurs à revaloriser.

Le détail des travaux

Les travaux qui débutent sur ce premier bâtiment sont similaires à ceux qui seront engagés sur les deux autres résidences en ce qui concerne la façade. Par ailleurs, quelques aménagements sont aussi à l’étude, selon les immeubles, pour :

  • La réfection complète de l’étanchéité des terrasses avec mise en place d’un isolant pour une perte moindre de la chaleur ;
  • Le remplacement des lanterneaux de désenfumage ;
  • La réfection des garde-corps des terrasses ;
  • Le nettoyage des descentes et regards eaux de pluie ;
  • La réfection des façades complètes (joints de panneaux, imperméabilisation des peintures) ;
  • Le remplacement des barreaudages (grilles de protection au bas des résidences) en rez-de-chaussée et des grilles de ventilation ;
  • La pose de carrelages / faïences sur l’entrée d’immeuble ;
  • La pose d’une signalétique avec la dénomination de la résidence.
Futur visage du bâtiment « T1 »

Le coût global de l’opération s’élève à plus d’un 1.000.000 € HT pour Terre d’Opale Habitat, soit environ près de 10.000 € par logement, preuve de la volonté du bailleur du Quai de la Gendarmerie d’améliorer sans cesse le bien-être et le mieux-vivre de ses clients !