RÉHABILITATION DU GROUPE MANET : PLUS D’UN MILLION DE TRAVAUX !

RÉHABILITATION DU GROUPE MANET : PLUS D’UN MILLION DE TRAVAUX !

Le M14 vient d’être confié aux employés de la société CABRE pour une remise en peinture totale de la façade

Le groupe Manet est constitué de trois résidences au cœur du Beau-Marais. Terre d’Opale Habitat a décidé de lancer sur ces bâtiments, le M14, le T1 et le T2, des travaux de réhabilitation et de rénovation. Le chantier entre aujourd’hui dans une seconde phase avec le lancement des travaux sur le M14 !

C’est par le bâtiment T1 (35 logements dont 11 T2 et 24 T3), puis le bâtiment T2 (47 logements dont 1 T2, 16 T3 et 30 T4), qui bordent tous deux l’avenue Toumaniantz, qu’ont débuté les travaux de réhabilitation du groupe Manet. Aujourd’hui, c’est au tour du M14 (construit en 1977 et comptant 17 logements, 8 T3 et 9 T5), proche de la salle Gérard Philipe, d’être en chantier.

Opération grattage des joints et nettoyage avant la pose de la nouvelle peinture

Un important travail de nettoyage de la façade ainsi qu’un grattage et un remplacement des joints des panneaux de garniture sont dans un premier temps nécessaires avant que les ouvriers, en charge de cette réhabilitation, ne débutent la remise en peinture.

Un diagnostic pour recenser les dysfonctionnements

Il convient de rappeler que, préalablement au lancement de ce vaste programme de réhabilitation, un diagnostic a été établi par la Direction Patrimoine de Terre d’Opale Habitat. Ce dernier a permis de recenser l’ensemble des problèmes techniques et les dysfonctionnements rencontrés, notamment des besoins au niveau de l’étanchéité des toitures-terrasses et des extérieurs à revaloriser.

Le détail des travaux

Les travaux qui débutent sur ce bâtiment M14 sont similaires à ceux qui ont déjà été engagés sur les deux autres résidences en ce qui concerne la façade. Par ailleurs, quelques aménagements sont aussi à l’étude, selon les immeubles, pour la réfection complète de l’étanchéité et des garde-corps des terrasses, le remplacement des lanterneaux de désenfumage et des barreaudages (grilles de protection au bas des résidences) en rez-de-chaussée, le nettoyage des descentes et regards eaux de pluie, ou encore la pose d’une signalétique avec la dénomination de la résidence.

D’ici plusieurs semaines, le M14 offrira un nouveau visage

Les objectifs principaux recherchés à travers cette réhabilitation-rénovation peuvent se résumer par une volonté d’endiguer les infiltrations, d’offrir une meilleure isolation mais encore de présenter un nouveau visage du groupe et du quartier.

Le coût global de l’opération s’élève à plus d’un 1.000.000 € HT pour Terre d’Opale Habitat, soit près de 10.000 € par logement !