RÉGIE DE QUARTIER – TERRE D’OPALE HABITAT : LA PÉDAGOGIE DU VIVRE ENSEMBLE…

RÉGIE DE QUARTIER – TERRE D’OPALE HABITAT : LA PÉDAGOGIE DU VIVRE ENSEMBLE…

Les missions de la Régie de Quartier sont multiples mais l’une des plus importantes est sans nul doute de participer à l’entretien, à l’embellissement des secteurs « prioritaires » de Calais, notamment le Beau-Marais et le Fort Nieulay, et d’y développer, via ses chantiers ou actions, une « pédagogie du vivre ensemble ».

Les bureaux de la Régie sont installés rue GAGARINE au Beau-Marais

En créant des services de proximité répondant à des besoins non pourvus, en s’appuyant sur l’embauche de personnes en difficultés d’insertion sociale et professionnelles issues de ces mêmes quartiers, la Régie constitue un véritable acteur d’un projet économique et social en partenariat avec la Ville et les bailleurs sociaux locaux.

Elle propose aujourd’hui 34 postes en insertion pour des hommes et des femmes le plus souvent en difficultés de recherche d’emploi. Un personnel d’insertion qui est encadré par une équipe de permanents :

  • Une Directrice, Mme Martine GOOLEN ;
  • Des encadrants, MM. Hassen BOUAZZI, Stéphane VAILLANT, Didier DUPLAQUET et Michel PINHEIRO, responsables de la conduite des chantiers ;
  • Une chargée de l’amélioration du cadre de vie, Mme Patricia Gareau qui gère les actions favorisant l’implication des habitants dans l’amélioration de leur cadre de vie ;
  • Une encadrante socioprofessionnelle, Mme Frédérique Raguenet en charge de l’aide à la construction des projets professionnels et de la mise en place des plans de formation.

Les activités

L’une des équipes en charge de la rénovation des entrées d’immeubles du groupe Quinet

C’est en septembre 2017 qu’ont été lancés les premiers chantiers de l’association relatifs à l’entretien de divers sites et résidences du Beau-Marais avec :

  • le nettoyage des espaces collectifs intérieurs des HLM (paliers, cages d’escaliers, ascenseurs, halls d’entrée…) ;
  • des travaux de bâtiment (enduit, remise en peinture, pose de carrelages, faïences, revêtements de sol…) ;
  • la gestion des sorties des containers à poubelle et leur nettoyage ;
  • la gestion de certains encombrants ;
  • la propreté urbaine (désherbage, entretien des caniveaux, veille technique…) ;
  • l’enlèvement de graffitis ;
  • l’entretien et le nettoyage de locaux (clause insertion Calais Port 2015).

Il faudra attendre près de trois ans pour que débutent les premières activités de la Régie sur le secteur du Fort Nieulay, activités similaires à celles déjà effectives à l’autre extrémité de la cité.

Aujourd’hui, les principaux donneurs d’ordres de la Régie de Quartier sont la Ville, Terre d’Opale Habitat, Logis 62, Habitat des Hauts de France, les entreprises, les associations locales ou tout autre organisme ayant un contact direct avec les habitants des quartiers, et Grand Calais Terres et Mers.

Un véritable accompagnement

Mme Martine GOOLEN, Directrice de la Régie de Quartier depuis avril 2017

Martine GOOLEN, Directrice depuis avril 2017, tient à préciser que la Régie offre plus qu’un travail mais un réel accompagnement tant social que technique avec des entretiens individuels réguliers, des évaluations professionnelles, un suivi complet pour redonner parfois confiance et, surtout, permettre à la personne en insertion de « rebondir ».

« Nos contrats varient de 6 à 24 mois mais nous mettons tout en œuvre pour analyser l’investissement et le travail. Il ne s’agit pas seulement, pour nous, d’avoir de bons ouvriers mais d’intégrer des gens qui participent, par la recherche, l’immersion en entreprise, à leur avenir. La Régie doit être un tremplin et pas seulement un lieu de travail même si cela est certes important. Nous nous appuyons aussi beaucoup sur Pôle Emploi, le PLIE, la Mission locale et le Département pour mener au mieux nos actions. ».

Enfin, il est bon de souligner, contrairement à l’image un peu trop véhiculée, qu’une Régie ne représente pas une certaine concurrence pour d’autres acteurs économiques. La mise en place d’une telle structure répond bien de nos jours aux besoins d’un territoire qui rencontre des problématiques fortes et où il apparaît nécessaire de « faire autrement ».

Il s’agit donc, pour l’association, de développer des activités non couvertes qui priorisent la participation des habitants.  En outre, les Régies déploient un projet citoyen entre insertion socioprofessionnelle, éducation populaire et économie solidaire. En ce sens, elles s’inscrivent en marge des autres dispositifs de l’Insertion par l’Activité Economique.

Il convient en outre de mentionner que les salaries de l’association sont le plus souvent les habitants concernés par les travaux. Ils participent ainsi à faire émerger sur leur territoire un projet pour « mieux vivre ensemble ».