QUARTIER MATISSE : UN PETIT DÉJEUNER LOCATAIRES TRÈS CONVIVIAL ET CONSTRUCTIF

QUARTIER MATISSE : UN PETIT DÉJEUNER LOCATAIRES TRÈS CONVIVIAL ET CONSTRUCTIF

Inviter les locataires à partager un petit déjeuner dans leur hall d’entrée pour discuter de la vie de la résidence : une manière décontractée d’aborder les problèmes, mais surtout d’y apporter une réponse ! Vendredi 24 mai, ce sont les résidents du groupe Matisse qui ont été conviés à cette rencontre conviviale et constructive.

 

C’est M. François BECUWE, Directeur de la Gestion locative, qui a animé les débats. Il a tenu à préciser en préambule de cette manifestation que Terre d’Opale Habitat ne pouvait pas toujours répondre à toutes les sollicitations, certaines demandes relevant de la compétence de la Ville.

Au cours des débats, les actions et travaux menés par Terre d’Opale Habitat pour apporter au quotidien une amélioration des services, et surtout un confort toujours plus optimal, aux locataires ont été commentés. A cela, s’est adjoint un volet sur le cadre de vie  « direct » des locataires, c’est-à-dire les chantiers ayant conduit à une certaine revalorisation du quartier comme les modifications ou rénovation des entrées, la pose de nouvelles boites aux lettres, la dénomination des immeubles, les aménagements extérieurs avec le partenariat de la Ville, etc.

Un moment convivial et constructif qui fut animé par F. BECUWE, Directeur de la Gestion locative

Lors de ce petit déjeuner, l’implication forte des locataires fut en outre mise en exergue, preuve de leur attachement à leur quartier mais surtout à leur lieu de vie. Concernant ces derniers, François BECUWE a salué l’engagement de nombreux résidents dans les chantiers d’insertion, actions permettant à une population spécifique d’acquérir un certain savoir-faire et souvent de renouer avec la vie active.

Pour les caves des différents immeubles, il fut précisé que les travaux entrepris répondaient à une nécessité d’individualiser ces endroits tout comme la nécessite de répondre à un besoin de stationnement sécurisé des vélos et deux roues.

Un petit déjeuner qui a donné une belle image de la volonté des locataires à faire vivre leur quartier

Enfin, pour ce qui a trait aux aménagements extérieurs, il a été souhaité, dans le cadre de la poursuite des travaux, que les locataires soient associés pleinement au suivi des aménagements avec, par exemple, la mise en place d’une action de sensibilisation au tri sélectif ou des concertations fortes sur la mise en service d’aire de jeux, sans oublier les espaces verts et plantations qui pourraient à l’avenir être réalisés en collaboration avec les résidents.