QUAI LAMARLE : Après le renouvellement des menuiseries, place au ravalement des façades !

QUAI LAMARLE : Après le renouvellement des menuiseries, place au ravalement des façades !

Soucieux d’apporter à ses résidents une meilleure qualité de vie au sein de leur habitat, l’OPH a récemment remplacé les menuiseries des 18 logements individuels du groupe LAMARLE. Aujourd’hui, le ravalement des façades est en cours.

En 2015, les menuiseries du groupe LAMARLE ont été remplacées

Sur les 18 logements individuels du groupe LAMARLE, la société COUSIN a pourvu au remplacement :

  • Des bloc-portes d’entrée des logements ;
  • Des tierces afférentes au bloc-porte d’accès au logement ;
  • De certaines fenêtres, avec mini-coffres de volet roulant intégrés ;
  • De certaines portes fenêtres ;
  • Des serrures, cylindres ;
  • Des boîtes aux lettres.
Le ravalement des façades est actuellement en cours

Au terme de cette première phase, l’OPH a décidé de procéder au ravalement des façades. L’entreprise « Les Peintures Modernes » a été retenue pour ce nouveau chantier. Au programme :

  • Nettoyage et préparation des murs ;
  • Dépose des volets battants ;
  •  Dépose des buttées hautes et basses des arrêts bergères des volets ;
  • Dépose et repose des descentes d’eau et de tous les éléments appliqués en façade ;
  • Brossage, grattage et dépoussiérage de l’ensemble des façades ;
  • Fourniture et application d’une couche de finition.
La société « Peintures Modernes » a été retenue pour ce chantier

Le coût de cette opération, programmée sur environ quatre mois, s’élève à un peu plus de 130 000 €.

Denise DE VOOGHT, une locataire heureuse et satisfaite de l’OPH…

Originaire de CALAIS, Mme Denise DE VOOGHT a longtemps résidé dans les quartiers Santos Dumont et Châteaubriand avant de rejoindre la capitale avec son époux, Officier de Police. Ce n’est qu’à l’âge de la retraite qu’elle a retrouvé la cité des Six Bourgeois non sans une certaine nostalgie : « C’est vrai que Calais me manquait mais, malheureusement, peu après j’ai eu la douleur de perdre mon mari. Depuis décembre 2000, j’habite Quai Lamarle et j’avoue ne pas avoir à regretter ce choix. Les voisins sont très gentils et puis nous avons l’avantage de bénéficier de tous les commerces à proximité. J’attendais avec impatience cette réhabilitation, tant au niveau fenêtres, portes qu’à celui du ravalement des façades. Je suis aujourd’hui satisfaite des premiers résultats. Par ce témoignage, je voudrais également insister sur le fait que mes relations avec l’OPH ont toujours été excellentes… »