MME LE MAIRE ET LES ADMINISTRATEURS DÉCOUVRENT LA RÉHABILITATION « MOLLIEN » : 14 MILLIONS D’€UROS DE TRAVAUX !

MME LE MAIRE ET LES ADMINISTRATEURS DÉCOUVRENT LA RÉHABILITATION « MOLLIEN » : 14 MILLIONS D’€UROS DE TRAVAUX !

Sur les 11 bâtiments de la résidence Mollien, 3 restent à finaliser dans le cadre de cette réhabilitation
Visite du chantier pour les personnalités présentes en compagnie de M. Hans RYCKEBOER et des représentants de la société EIFFAGE

Terre d’Opale Habitat s’est engagé dans un ambitieux programme de travaux de réhabilitation sur 11 bâtiments de son patrimoine bordant la rue Mollien. Natacha BOUCHART, Maire de Calais, et plusieurs membres du Conseil d’Administration, guidés par le Directeur Général de Terre d’Opale Habitat, Hans RYCKEBOER, ont pu découvrir l’avancement de ce chantier.

Le chantier Mollien a débuté, rappelons-le, en mars 2017 par une pose symbolique de bardage en présence des élus de la Ville de Calais, des élus régionaux, des représentants du Département et du Conseil d’administration de Terre d’Opale Habitat. Il devrait prendre fin, au plus tard, début 2019.

Mme le Maire de CALAIS s’est entretenue avec les représentants de locataires (à droite), membres du comité de suivi

Mme Natacha BOUCHART, Maire de Calais, accompagnée par plusieurs membres du Conseil d’administration, a eu l’occasion d’apprécier récemment la transformation de ce secteur du centre-ville. Le Directeur Général de Terre d’Opale Habitat a commenté les différentes phases des travaux, argumentant notamment sur les effets des plus positifs attendus en matière d’économie d’énergie et, par conséquent, sur le coût des factures des locataires.

En bordure de la rue Mollien, le premier immeuble totalement rénové a fière allure !

« Actuellement, nous avons un niveau de 240 KWh/m2/an (catégorie E) et nous obtiendrons un niveau de 60 à 70 KWh/m2/an (catégorie B) au terme de cette réhabilitation. Il est programmé d’atteindre l’étiquette énergétique « A » sur un voire deux bâtiments grâce à l’installation de cellules photovoltaïques, soit, après travaux, une correspondance inférieure à 50 KWh/m2/an ».

 

Appartement témoin

En vue de mieux emmener et d’impliquer ses résidents vers cette transition énergétique, Terre d’Opale Habitat a voulu proposer un logement témoin qu’ont pu découvrir les personnalités au cours de la visite. «Au-delà des différents équipements exposés dans ce logement, les locataires peuvent aussi échanger avec Hélène BERNARD, Pilote social, se former aux technologies des équipements, être sensibilisés aux économies d’énergie, découvrir les échantillons de matériaux et matériels que nous installons dans leur logement », a tenu à préciser Hans RYCKEBOER.

 

Mur d’informations

Le « mur d’images » a été présenté à Mme BOUCHART par ses concepteurs

Un « mur de sensibilisation et d’explication(s) » a également été installé dans cet appartement témoin. Aujourd’hui utilisé sur Mollien, cet équipement pourra aussi l’être sur d’autres chantiers de réhabilitation. En ce sens, il a récemment permis à la Direction Patrimoine de faire découvrir aux locataires du groupe Bara l’ensemble des travaux programmés dans leur résidence. Un mur qui permet en outre de mettre en relief l’impact environnemental, les économies d’énergie et de charges pour les locataires.

 

Des technologies innovantes

Mme le Maire de CALAIS s’est renseignée sur le fonctionnement de la tablette qui équipera tous les appartements

Dans le cadre du programme de réhabilitation, la mise en service d’une tablette aux multiples fonctions, appelée HomeBook System, sera effective dans chaque appartement ! Comme l’a commenté M. Jean-François Delannoy, responsable de la société URMET en charge de cette mise en service, cet appareil, qui a retenu toute l’attention de Mme le Maire, se compose de plusieurs éléments interconnectés : un visiophone à l’entrée de l’immeuble et dans chaque logement, un moniteur individuel à écran tactile ainsi qu’un concentrateur d’énergie relié aux différents compteurs (eau, électricité, gaz) pour en collecter les informations.

« Dans chaque logement, via leur moniteur personnel, les locataires pourront visualiser la personne qui sonne à l’entrée tout en ayant en outre accès à leurs consommations en temps réel. Sur l’écran tactile, simple d’utilisation, les résidents pourront être alertés en cas de surconsommation, estimer leur budget énergétique en €uros, anticiper le montant de leur facture annuelle. Par ailleurs, il est étudié la possibilité, en cas d’absence prolongée du locataire, de pouvoir activer le renvoi des messages d’information sur un Smartphone », a précisé M. DELANNOY.

 

14 millions d’€uros !

En termes de chiffrage, le Directeur Général de Terre d’Opale Habitat a rappelé que le coût global du chantier Mollien dépasse les 14 millions d’€uros (11 millions pour le bâti et 3 millions pour les extérieurs). Hans RYCKEBOER a, de plus, insisté sur le fait que l’aboutissement de ce dossier n’avait été réalisable que grâce à une mobilisation de l’ensemble des partenaires afin de bénéficier de subventions et ainsi améliorer l’équilibre de l’opération, notamment la Région avec une aide financière des plus importantes, plus d’un million d’€uros.

Il a enfin tenu à remercier toutes les entreprises qui œuvrent sur ce chantier : Groupement BAT SUP, Maître d’œuvre, Apave Nord-Ouest, contrôleur  et coordinateur technique, EIFFAGE Construction et son responsable de site M. DELANNOY, Cabre, GRDF, Menuiserie Elva, Sanicap chauffage plomberie, ELECTROTECH, VF Fermeture, Littoral services, Bara Menuiserie, Soprema, STPG Peinture, etc.

Des travaux qui seront valorisés à travers un certificat « Economie d’énergie » par le biais d’une convention inter-bailleurs Hauts de France dont Terre d’Opale Habitat fait partie, convention pilotée par un autre de nos partenaires, à savoir EDF.

Encore quelques mois de travaux et rendez-vous au premier trimestre 2019 pour, cette fois, une visite inaugurale de toute la résidence Mollien réhabilitée et rénovée.