METAMORPHOSE EN VUE POUR LA RESIDENCE MALLET STEVENS !

METAMORPHOSE EN VUE POUR LA RESIDENCE MALLET STEVENS !

En 2020, TOH avait décidé de lancer un vaste et grand projet de réhabilitation de ses résidences sur tout son patrimoine. Un axe fort se dessinera certes avec le nouveau plan de rénovation urbaine mais il convient cependant de mettre en exergue toutes ces  interventions, et non des moindres, qui apporteront un plus indéniable au cadre de vie, au confort de nos clients.

La résidence Mallet Stevens, composée de 10 bâtiments pour 132 logements collectifs, s’inscrit dans ce programme avec une phase importante de travaux à la clé. Un point presse s’est par ailleurs tenu à cet effet le 13 Octobre dernier sur site pour faire état des travaux de rénovation dont la résidence fera l’objet et dont le coût avoisine les 11 millions d’euros TTC.

 

UNE METAMORPHOSE DE L’EXISTANT

Le cœur d’îlot, qui était occupé par un parking en rez-de-chaussée de plus de 4000 m2 avec toiture accessible, fait actuellement l’objet d’une démolition qui va s’étendre jusque mi-Novembre.

Le projet prévoit l’aménagement d’un nouveau parking de 164 places aériennes (dont 8 adaptées aux PMR) et 32 box fermés (4 groupes de 8 box). Nous augmentons donc la capacité de stationnement au regard du nombre de logements.

Des cheminements adaptés, un aménagement paysager du parking et des pieds d’immeubles ainsi qu’un nouvel éclairage extérieur complètent le projet.

 

 

UN PROJET D’ENVERGURE

 La réhabilitation des bâtiments et cœur de l’îlot s’articule autour de 4 thèmes :

–  Architectural

–  Thermique ;

–  Sécurité ;

–  Confort d’usage.

 Sur le plan architectural, la  rénovation des façades de la résidence Mallet Stevens a été étudiée de manière à préserver les différentes particularités architecturales du bâtiment, caractéristique de cette époque (fin des années 70).

Une architecture qui a été validée par la Ville mais encore par l’architecte des bâtiments de France.

La mise en place d’un accompagnement social en présentiel  durant toute la durée des travaux par la Fondation agir Contre l’Exclusion est effective.

Soucieux de transmettre une information des plus précises aux locataires, des réunions ont été et seront organisées sur site afin d’évoquer les différentes phases du chantier et l‘avancement donc des travaux, comme l’ont évoqué MM. Agius et Ryckeboer.

 

 

L’accompagnement social sera aussi primordial sur cette réhabilitation tout comme cela en fut le cas sur Mollien, Margollé, Deneuville entre autres.

A noter que sur l’aspect thermique, grâce aux isolations qui seront effectuées, l’étiquette énergétique, le Diagnostic de Performance Energétique plus précisément, passera au terme des travaux de E à C : Une véritable source d’amélioration qui devrait sensiblement se ressentir sur le coût des charges ce qui n’est pas négligeable.

La mise en conformité des installations électriques des logements et des parties communes afin de répondre aux nouvelles normes et de respecter le plan sécurité sera en outre effectuée.

Nos clients sauront apprécier cette métamorphose de l’ensemble dès que ce renouveau sera opéré et finalisé courant 2023.