L’OPH offre une cure de jouvence au groupe TOUMANIANTZ !

L’OPH offre une cure de jouvence au groupe TOUMANIANTZ !

Avant travaux
Après travaux

Quelques semaines après avoir inauguré les résidences « Rodin » et « Bastié », l’OPH a une nouvelle fois démontré l’étendue de son savoir-faire, le 6 juillet dernier, lors de la présentation du groupe Toumaniantz fraichement réhabilité au niveau des façades. Lors de cette manifestation, la signalétique « Toumaniantz » fut également été dévoilée. 

Élus de la Ville de CALAIS et membres du Conseil d’administration de l’OPH inaugurent la signalétique « Toumaniantz »

Au cours de cette inauguration, M. Gérard CLAIS, Président du Conseil d’Administration de l’OPH, a accueilli, au pied d’un des immeubles du groupe anciennement appelé « Innovation », élus et personnalités afin de célébrer la fin d’un important chantier de réhabilitation (réfection des joints de panneaux, des toitures terrasses, des colonnes montantes eau froide, imperméabilité des façades, réfection partielle du réseau d’assainissement, remise en peinture) et de dévoiler une signalétique dénommant désormais cet ensemble « Toumaniantz », grand bâtisseur qui participa activement à la construction de celle que l’on appelait, à l’époque, la ZUP du Beau-Marais à Calais.

Lors de son discours, Hans RYCKEBOER, Directeur Général de l’OPH, a fait état des travaux de résidentialisation engagés sur le site

Lors de son propos, Hans RYCKEBOER, Directeur Général de l’OPH, a rappelé que les travaux exécutés avaient été lancés au terme d’une concertation globale effectuée auprès des locataires, notamment pour le choix des couleurs des résidences, et a insisté sur le fait que la Ville de Calais et l’OPH étaient aussi engagés, depuis 2008, dans un vaste projet de rénovation urbaine de tout ce quartier : « Au-delà de ces actions déjà importantes, l’OPH souhaite aller encore plus loin. C’est ainsi que la Direction Patrimoine a réalisé, en mars 2015, une enquête sur la population logée dans les résidences de ce groupe. L’objectif était d’étudier, au regard des éléments recensés, les habitudes quotidiennes de chacun pour, à terme, leur proposer des aménagements en adéquation avec leur mode de vie ».

Réhabilité, le groupe « Toumaniantz », à l’image de « Rodin », symbolise le renouveau du secteur

Ainsi, dans le respect des financements ANRU et Région, l’OPH va effectuer des aménagements similaires à ceux de Marinot et Rodin sans toutefois privatiser totalement ces immeubles, la densité des logements, la taille des emprises et les difficultés liées au stationnement, ne le préconisant pas.

Par ailleurs, les résidences ne seront pas ceinturées par des clôtures basses ce qui permettra d’éviter les frais d’accès au parking.

Cependant, au sein de chaque emprise, sont envisagés des parkings, de l’espace végétal, ainsi qu’un travail important sur l’éclairage extérieur et le tri sélectif (containers enterrés).

Lors de son intervention, Emmanuel AGIUS, Maire Adjoint, a mis en exergue la qualité du travail effectué par l’OPH ces dernières années

« Un quartier nouveau, un quartier qui bouge, dans une ville dynamique qui évolue, et qui revit ce grâce aux efforts, aux actions conjuguées de la Ville et de l’OPH. Nous ne pouvons que nous en réjouir et en être fiers ! », déclarait en conclusion de son intervention Hans RYCKEBOER. Propos confortés par M. Emmanuel AGIUS, Maire Adjoint, qui, de son côté, n’a pas manqué de louer dans sa globalité « le travail de qualité effectué depuis plusieurs années par l’OPH pour offrir un nouveau visage à notre ville ainsi qu’un meilleur cadre de vie à la population ».