« LES TROIS MOUSQUETAIRES » : UN ACCOMPAGNEMENT TOTAL DES LOCATAIRES

« LES TROIS MOUSQUETAIRES » : UN ACCOMPAGNEMENT TOTAL DES LOCATAIRES

L’incendie qui s’est récemment déclaré au sein de la résidence « Les Trois Mousquetaires » a donné lieu à une forte mobilisation de tous les services de Terre d’Opale Habitat pour accompagner les locataires.

Présents sur place dès le début de l’alerte, Hans RYCKEBOER, Directeur Général, et l’équipe d’astreinte de Terre d’Opale Habitat, ont immédiatement procédé à un plan d’aide des locataires avec le concours des sapeurs-pompiers, des forces de l’ordre et des services de la Ville de Calais.

Comme lors de chaque incident, et quelle que soit la gravité, l’équipe d’astreinte de Terre d’Opale Habitat a tout d’abord guidé les secours dans leur intervention mais également écouté, aidé et rassuré les locataires tout en s’assurant de la présence de chacun hors de l’immeuble lors de l’évacuation. Tout au long des jours suivants, ils ont assuré, avec le gestionnaire sinistre, une présence sur site afin de renseigner les locataires, leur permettre de retirer des effets personnels et d’avoir accès à leur courrier. Dès la levée des scellés, ils ont évalué les réparations d’urgence à mener et procéder à d’autres constations plus techniques lors de la venue des experts.

Des actions fortes

D’autres actions fortes ont marqué l’après sinistre. C’est ainsi qu’après une première nuit passée pour un grand nombre de locataires au sein de l’Auberge de jeunesse, tous ont été conviés à un petit déjeuner au siège de Terre d’Opale Habitat.

Au regard de l’impossibilité de pouvoir regagner leur logement (pose de scellés par la police pour les besoins de l’enquête), il a été décidé d’offrir des nuitées d’hôtel à celles et ceux ne pouvant être accueillis en famille ou autres. Le midi, un ramassage en bus a permis à chacun d’aller déjeuner dans un foyer restaurant du CCAS alors que le soir des plateaux repas étaient offerts à l’hôtel. Un service qui a fonctionné durant plusieurs jours, week-end compris, jusque la possible réintégration dans les logements. Notons qu’à la demande, il a également été servi des repas halal tout comme la mise à disposition de boissons (eau, café, jus de fruits) durant la présence à l’hôtel.

Si le fait d’assurer un accueil d’urgence et des repas furent deux points forts, il convient d’ajouter toutes les autres aides et services apportés. C’est ainsi qu’un accompagnement médical a été assuré, certains locataires nécessitant un traitement particulier. Des produits d’hygiène, des vêtements grâce au CCAS et à la Croix Rouge ont pu aussi être distribués, avec, bien entendu, toujours une assistance des équipes de Terre d’Opale Habitat.

Soucieux d’éviter aux locataires certaines démarches, des contacts ont été pris auprès de leurs compagnies d’assurance, de leurs employeurs afin qu’ils ne soient pas pénalisés du fait de leur impossibilité de se rendre à leur travail.

Si l’accompagnement au quotidien a été total, il ne faut pas négliger la mise en sécurité de la résidence avec un service de gardiennage pour éviter toute possible intrusion et l’installation d’une caméra. Un inventaire a été rapidement mené pour évaluer l’état de la résidence et les relogements à effectuer. Toute une logistique a été mise en place lors du retour des résidents avec un nettoyage complet et pour certains un déménagement au sein même de l’immeuble (changement d’étage) ou vers une autre résidence du patrimoine. Des petits meubles et appareils de cuisson ont été acheminés, selon les besoins, grâce à la Ressourcerie de l’association FACE Côte d’Opale.

Une multitude d’actions toutes saluées et appréciées à leur juste valeur par les locataires. Aujourd’hui encore, un suivi est opéré auprès de ceux-ci, signe de la volonté de Terre d’Opale Habitat de démontrer, une fois de plus, qu’il est un véritable bailleur social.