Les Rendez-Vous Economiques de TOH : Au service du développement du territoire !

Les Rendez-Vous Economiques de TOH : Au service du développement du territoire !

Parmi les thématiques qui seront abordées le 21 Septembre prochain, lors de la 6ème édition des Rendez-Vous Economiques, figure entre autres la décarbonation des énergies et, comme le fait TOH depuis plusieurs années, la volonté de proposer des sources telles que les énergies renouvelables. A cet effet, le premier bailleur calaisien a programmé la réhabilitation énergétique de plus de 2 500 logements pour les 5 ans à venir.

Indéniablement, l’image de TOH va s’en ressentir dans son apparence et de nombreuses résidences vont bénéficier d’une étiquette énergétique moindre que celle initiale. Comme l’indique Hans Ryckeboer, « TOH va transmettre à ses partenaires des pistes d’améliorations notamment dans la stratégie du développement de l’entreprise mais aussi pour tendre vers le même sens à l’avenir. » Par ailleurs, l’ambition du bailleur est aussi d’améliorer les process internes par de nouveaux que devront assimiler les prestataires pour satisfaire ses exigences.

A travers ces indicateurs, on remarque que cet événement des RDV Economiques permet de donner une impulsion au monde économique et d’adaptation aux process de TOH.

En ce sens, TOH est un bailleur différent des autres car même si sa mission générique est de développer du logement social et des services, il a toutefois son propre ADN. Par les RDV Economiques, chaque entreprise a ainsi la possibilité de mieux la connaître et de s’adapter à ses méthodes de travail.

Comme le faisait remarque Emmanuel Agius, « l’énergie est un vaste sujet. Bailleur social ou privé, aucun n’en a la maîtrise et chacun se prend le mur de l’énergie. Il importe par conséquent que l’on trouve des solutions pour que nos locataires ne soient pas asphyxiés par ce problème de l’énergie et la rénovation énergétique de nos résidences anciennes en est une. Pour exemple, la réhabilitation opérée sur Mollien a permis d’atteindre une étiquette « A ». A savoir qu’en moyenne, nous atteignons la somme des 80 000€ par logement pour la rénovation globale. C’est assez considérable… De plus, lorsqu’on obtient 94% de satisfaction de nos locataires, ça veut dire quelque chose ! »

Au final, chacun sort grandi d’un événement tel que les RDV Economiques. Les entreprises comprennent à quel point les exigences de TOH sont fondamentales car ils oeuvrent pour la satisfaction des locataires.

 

Ils ont dit :

Emmanuel Agius, Président de TOH :

« Recevoir ceux qui travaillent avec nous régulièrement dans le cadre de la construction et de la rénovation principalement sur le Calaisis et dans la Région des Hauts de France.

TOH est un donneur d’ordres extrêmement puissant avec 100 nouveaux logements par an.

En termes de réhabilitation, on rénove du sol au plafond, Margollé en est un exemple concret, et pour ce faire, nous avons besoin de partenaires compétents.

Ces Rendez-Vous Economiques permettent de démontrer à quel point notre organisme est structuré et les chantiers que nous entreprenons permettent aux entreprises de créer de l’emploi. Nous participons à les faire travailler et, de fait, à développer l’activité économique sur notre territoire. Ils sont indispensables pour la vie de notre entreprise pour la construction et la rénovation.

Les trophées que nous remettrons permettent de récompenser et de traduire à quel point nous sommes liés avec ces entreprises. Ces rendez-vous sont aussi l’occasion de faire une piqure de rappel sur les exigences que nous attendons auprès de ces acteurs.

La mise en exergue de nos futurs projets est en outre une façon de les informer en amont afin qu’ils se positionnent. »

 

Hans Ryckeboer, Directeur Général :

« Je confirme que nous sommes un donneur d’ordre du territoire ce qui implique de créer des liens étroits avec les entreprises locales et d’être un acteur économique à la hauteur de l’enjeu de l’emploi sur le Calaisis et dans les Hauts de France.

Pour conforter mon propos, 60% des entreprises que nous employons sont issues du Calaisis, et 90% des Hauts de France : concrètement, faire vivre les entreprises, c’est faire vivre l’emploi. Par ailleurs, en matière d’énergies renouvelables, TOH a anticipé depuis plusieurs années déjà sa mutation.

En effet, de nombreuses résidences ont déjà été réhabilitées et d’autres le seront prochainement. Les entreprises mandatées nous accompagnent activement dans cette stratégie de développement. Le LED, le photovoltaïque, les pompes à chaleur, …,  sont présents sur notre patrimoine. J’ajouterai même que ce qui va différencier un bailleur classique, mais vertueux, d’un autre, c’est son effort sur l’énergie. Nous n’avons pas la main sur les tarifs, certes, mais les rénovations que nous entreprenons sont justement une façon vertueuse de contrecarrer les fluctuations tarifaires. Notre action est une parade pour tenter de minimiser la casse énergétique… »