LES 3 MOUSQUETAIRES : « UN VÉRITABLE SOUTIEN ET ACCOMPAGNEMENT DE TERRE D’OPALE HABITAT »

LES 3 MOUSQUETAIRES : « UN VÉRITABLE SOUTIEN ET ACCOMPAGNEMENT DE TERRE D’OPALE HABITAT »

Mme COURAULT (au centre) a apprécié l’accompagnement général dont a fait preuve Terre d’Opale Habitat

Mme Cindy COURAULT habite la résidence « Les Trois Mousquetaires » depuis juin 2018. Locataire du second étage, elle a été, avec ses enfants, très marquée par l’incendie. Aujourd’hui, elle ne cache pas combien elle a apprécié d’être accompagnée, aidée tout au long de ces heures, journées si particulières.

« Dès que je me suis rendue compte du sinistre, j’ai tenté de quitter mon logement mais la fumée était trop prononcée et on n’y voyait déjà presque plus rien. Je me suis refugiée sur le balcon avec mes enfants et nous avons attendu l’arrivée des secours. Les sapeurs-pompiers m’ont demandé de patienter, de ne pas paniquer. Pour eux, il fallait avant tout combattre l’incendie et je ne risquais rien en restant à l’extérieur de mon appartement. Rassurée, j’ai demandé alors demandé aux enfants de rester calmes et nous avons attendu que l’on vienne nous chercher… »

Mme COURAULT a ensuite été prise en charge par les services de Terre d’Opale Habitat et de la Ville : « Le père de mes enfants, qui habite à proximité, est arrivé rapidement et a pu s’occuper des petits. Quant à moi, j’ai rejoint l’Auberge de Jeunesse. Le lendemain et les jours suivants, l’accompagnement dont a fait preuve Terre d’Opale Habitat a été extraordinaire : petits déjeuners, repas, nuits d’hôtel… Nous avons eu le sentiment de ne pas être livrés à nous-mêmes et, dans de tels circonstances, c’est très important…»

Une locataire qui avoue que cet incendie a su aussi tisser des liens entre résidents : « On se connaissait à peine mais, très vite, il y a eu comme un besoin de se parler, de s’aider mutuellement : cela a créé des liens que l’on ne peut pas décrire… »

Mme COURAULT a ensuite bénéficié de l’aide technique mise en place par Terre d’Opale Habitat : «  Je suis reconnaissante envers le personnel, en particulier Mme CAPPELLE, M. MALBRANQUE, M. BECUWE et les autres dont hélas je ne connais pas les identités. On ne nous a pas « lâchés » dans la nature en nous disant débrouillez-vous avec vos assurances : il y a eu pendant plusieurs jours une présence constante à nos côtés. »

Une locataire qui n’a pas retrouvé son appartement du second étage très sinistré par les fumées : « Je me souviens que lorsque je suis revenue et que j’ai constaté l’impossibilité pour moi de vivre dans mon appartement, la mobilisation a été totale pour me trouver une solution. Un appartement venait de se libérer peu avant au rez-de-chaussée et, de suite, M. MALBRANQUE a entrepris les démarches et, dans la journée, le déménagement était programmé avec l’aide d’agents de la Ressourcerie pour descendre mes meubles. Mme CAPPELLE est même venue m’apporter un radiateur car je n’avais pas encore de courant ! C’est magnifique cet élan de solidarité dont les agents de Terre d’Opale Habitat ont fait preuve. Je ne pourrai pas l’oublier… »