HANS RYCKEBOER : “REPONDRE AUX ATTENTES DES CLIENTS”

HANS RYCKEBOER : “REPONDRE AUX ATTENTES DES CLIENTS”

Le 26 Janvier dernier, la résidence Margollé a été inaugurée lors d’un point presse sur site.

En sa qualité de Directeur Général de TOH, Hans Ryckeboer a fait part de sa satisfaction de constater le nouveau visage qu’offre la résidence Margollé et nous livre son ressenti à travers l’interview suivante :

 

 

Hans Ryckeboer, cette résidence Margollé est bien fournie en typologie de logements…

« D’une hauteur urbaine R+4, cet immeuble a été construit au tout début des années 60 et se décompose en 45 logements collectifs que l’on peut détailler en 10 T2, 10 T3, 15 T4, 5 T5 et 5 T6. Il n’est pas toujours aisé de disposer d’un panel aussi large en termes de typologie, notamment pour ce qui a trait aux T5 et T6, et nous sommes heureux de pouvoir à cet effet répondre aux attentes de clients dont la composition familiale est importante. »

 

Un investissement important a été déployé pour cette opération…

« Effectivement. Le coût global de ce chantier de réhabilitation pour TOH s’est précisément élevé à  5 037 000€ TTC. Cet investissement considérable correspond à 112 000€ injectés par logement, c’est dire l’ampleur des travaux réalisés durant ces 14 derniers mois. »

 

On évoque le coût considérable qui n’est que le reflet de travaux qui l’ont tout autant été. En quoi ont-ils consisté ?

« C’est le moins que l’on puisse dire. Les travaux, pour rappel, ont consisté en la rénovation et isolation des façades, d’étanchéité de la toiture, de remplacement des menuiseries extérieures, de tous les châssis avec volets roulants, de l’installation d’une ventilation, de la remise aux normes des installations électriques, du remplacement de l’ensemble des sanitaires avec pose de faïence, paroi de baignoire, du changement des radiateurs et chauffe bain avec robinets thermostatiques et RFC (répartiteurs de frais de chauffage destinés à ne faire payer que la consommation de l’usage réel dans l’habitat).

A cela s’ajoutent la rénovation totale des intérieurs de chaque logement (peintures de toutes les menuiseries et remplacements des revêtements de sols), l’embellissement des parties communes et leur éclairage, le remplacement des portes d’accès et de l’interphonie tout comme la pose et sécurisation des garde-corps avec embellissement des balcons à la clé. Je ne pense pas me fourvoyer en affirmant que, permettez-moi l’expression, « du sol au plafond », tout a été refait ! »

 

La performance énergétique s’en trouvera donc améliorée ?

« Totalement ! Concrètement, de par l’utilisation de matériaux écoresponsables, le remplacement des fenêtres et des systèmes de chauffage, par exemple, nous pouvons estimer une baisse de 30 à 40% des charges. Au final tout le monde ne pourra être que gagnant… »