HANS RYCKEBOER : « 1800 HEURES DÉDIÉES AU SERVICE DE L’AMÉLIORATION DES PARTIES COMMUNES »

HANS RYCKEBOER : « 1800 HEURES DÉDIÉES AU SERVICE DE L’AMÉLIORATION DES PARTIES COMMUNES »

Dans le cadre du traitement des situations de non qualité initié par TOH et son Directeur Général, Hans RYCKEBOER, ce dernier nous apporte des renseignements complémentaires sur l’action à travers l’interview ci-dessous :

 

Hans RYCKEBOER, Directeur Général de Terre d’Opale Habitat

 

Hans RYCKEBOER, en quoi consiste concrètement l’action mise en place ? 

« Durant l’été, pas moins de trois équipes de deux peintres vont sillonner notre patrimoine notamment en quartiers prioritaires politique de la ville afin de retirer les éventuels tags et reprendre toutes les petites dégradations qu’on peut observer sur certains secteurs. Ceci représente plus de 1800 heures au service de l’amélioration des parties communes. »

 

Pourquoi avoir mis en place cette action en été, période où l’activité est traditionnellement moins soutenue ? 

« Comme vous le savez, cette année est particulière suite à la période de confinement de onze semaines. Afin de garantir à nos clients une qualité de service identique aux années précédentes mais également de soutenir nos gardiens, agents d’entretien et prestataires de nettoyage, il m’est apparu capital d’instaurer cette action. Par ailleurs, avec une commande de plus de 1800 heures, cette action constitue un véritable soutien à l’activité économique du Calaisis.  

Tout en soutenant les entreprises, Terre d’Opale Habitat cherche ainsi avant tout à apporter totale satisfaction à sa clientèle en reprenant dans chaque résidence les peintures afin de redonner un sentiment de propreté. En cette période si particulière, tout doit en effet être mis en œuvre pour que nos locataires se sentent bien dans leur résidence, et par là même dans leur logement et, pour que nos agents et prestataires de nettoyage travaillent dans des conditions optimales. »

 

L’association des villes pour la propreté urbaine a décerné une première étoile à la ville de Calais dans le cadre du label « Ville Éco-propre ». Quel est votre sentiment sur cette thématique ?

« En tant que bailleur, nous nous devons d’offrir plus qu’un seul lieu de vie à nos locataires en luttant contre toutes les situations de non qualité et l’aspect propreté entre dans ce cadre. Bien entendu, l’ensemble des parties prenantes se doit d’œuvrer dans le même sens y compris nos clients dans le respect des réalisations. Terre d’Opale Habitat dispose de moyens notamment d’un abattement sur la taxe foncière sur les propriétés bâties pour mettre en place des actions complémentaires sur les secteurs les plus difficiles. C’est à ce titre que cette opération est mise en place. Elle vient complémenter les prestations de nettoyage réalisées au quotidien pour accroître le sentiment de propreté global. »