Numéro unique : 03 21 46 04 80

CONCOURS LOGEMENTS FLEURIS : LES DERNIERS PRÉPARATIFS POUR NOS LOCATAIRES

CONCOURS LOGEMENTS FLEURIS : LES DERNIERS PRÉPARATIFS POUR NOS LOCATAIRES

Chaque année, vous êtes de plus en plus nombreux à participer à notre concours des logements fleuris. Le jury s’apprête à évaluer très prochainement les réalisations florales de chacun des inscrits. Derniers préparatifs et, pour beaucoup d’entre vous, le bonheur de pouvoir à nouveau s’adonner aux plaisirs du jardinage. Rencontre avec quelques passionnés :

M. et Mme Luc LECOCQ, rue Franklin :

Ce couple de retraités, lauréat du prix de l’Excellence en 2016 et vainqueur de l’édition 2017 en catégorie « balcon », habite la résidence de la Minoterie depuis 2010 après avoir été, durant de longues années, locataires de Mallet Stevens : « Nous nous sommes inscrits pour la première fois en 2011 et nous avons de suite terminé sur le podium. Oui, cela a un coût mais quel bonheur de pouvoir admirer toutes ces couleurs, ces fleurs sur notre balcon. Au début, nous avions mis des bambous mais cela cachait les fleurs, du coup, nous donnons la priorité aux jardinières et autres compositions. Nous nous efforçons de garder les graines d’une année sur l’autre et prenons soin des plants l’hiver mais il faut tout de même chaque printemps passer par la grande surface de jardinage ! Nous sommes très heureux de ce nouveau concours qui semblait menacé en début d’année… »

 

Mme Eliane KEHLOUL, avenue Roger Salengro :

Locataire de la résidence Salengro depuis de longues années, Mme Eliane KEHLOUL est une habituée du podium : « Depuis que je participe au concours des logements fleuris, je n’ai jamais fini plus loin qu’à la troisième place. Depuis trois ans, je me limite à mon balcon en façade ; j’ai abandonné la partie arrière qui donne sur l’espace vert car ce ne sont pas moins de 150 à 200 € qui sont nécessaires, chaque année, pour arriver à obtenir un balcon fleuri, coloré, faisant l’admiration de mes voisins et amis. Je suis très heureuse aussi de voir que Terre d’Opale Habitat a maintenu le concours cette année et nous attendons aussi avec impatience le plan de rénovation programmé sur nos immeubles ! »

 

Mme Sabine WARMOES, rue Martin du Gard :

C’est une habituée du concours des logements fleuris mais encore de celui des résidences en lumières. Mme WARMOES, qui habite rue Martin du Gard, rivalise chaque année d’innovation pour faire de son jardin en façade une invitation au voyage. Cette année encore, par son décor venu tout droit d’Inde, par ses plantations diverses et colorées, ou encore par ses petits bassins où semblent s’abreuver quelques oiseaux multicolores, tout contribue à donner à ce jardin une note des plus particulières. Mme WARMOES, une habituée du podium, avoue cependant ne pas concourir pour la récompense suprême ou une place d’honneur mais avant tout par plaisir…

 

Mme Jeannette MONTOVERT, rue du Capitaine FERBER :

Faut-il encore présenter Mme MONTOVERT ? Elle est l’une des plus anciennes locataires de notre organisme, près de 50 années de fidélité ! Elle, et son mari, ont habité durant de très longues années rue de Phalsbourg et beaucoup se souviennent de la façade de leur maison qui faisait plutôt penser à une devanture de fleuriste au moment du concours des logements fleuris. Aujourd’hui, veuve, Mme MONTOVERT habite un coquet appartement de la résidence Ferber mais elle a gardé la passion des fleurs. Elle participe donc à nouveau au concours avec certes un espace un peu plus restreint que celui de la rue de Phalsbourg : « C’est plus qu’une passion et puis je le fais aussi en souvenir de mon mari, il aimait tant chaque année ce moment du passage du jury ! Ici, c’est un peu plus difficile du fait que j’habite en rez-de-chaussée ; j’ai l’ombre des balcons mais je ne suis pas peu fière tout de même de mes jardinières et tant que la santé me le permettra, je participerai toujours au concours de Terre d’Opale Habitat, une manière pour moi de rendre mon petit chez moi, mon quartier plus agréables… ». Un grand bravo à Mme MONTOVERT et bonne chance pour cette nouvelle édition.

 

M. et Mme LEDUC, rue Jules VALLÈS :

M. et Mme LEDUC sont des habitués des concours de Terre d’Opale Habitat. L’an dernier, ils ont terminé 3ème pour les logements fleuris et 2nd au concours « Résidences en lumières » ! Pour l’édition 2018, toute la petite famille a participé à la décoration extérieure, à l’embellissement de la coquette maison de la rue Jules VALLÈS.

Notre jeune couple a décidé cette année de laisser une place de choix aux animaux dans leur décor : « Nous avons installé des oiseaux, un papillon, un petit chien, des objets que nous avons découverts lors de flâneries sur les brocantes, tout comme un vieux seau à charbon garni de géraniums.  Nous avons aussi mis l’accent sur le gazon fleuri… ». Sur ce dernier point, M. LEDUC regrette le manque de pluie qui l’oblige à un arrosage assidu chaque soir. « Je suis jardinier de profession, à la Ville de Calais, je sais que si on veut obtenir quelque chose de beau, d’agréable aussi visuellement, il ne faut pas regarder à l’effort et à l’entretien journalier. Nous récupérons au maximum les fleurs et graines mais nous achetons aussi beaucoup de nouveautés chaque année sans oublier que nous avons encore un jardin sur l’arrière de la maison, un espace potager qui demande également du travail ! ». Un couple passionné qui ne cache pas son objectif : le podium lors de la distribution des prix ! Souhaitons-leur d’y parvenir…