COMPTEURS INDIVIDUELS DE CHAUFFAGE : LES INSTALLATIONS ONT DÉBUTÉ SUR CONSTANTINE !

COMPTEURS INDIVIDUELS DE CHAUFFAGE : LES INSTALLATIONS ONT DÉBUTÉ SUR CONSTANTINE !

La loi sur la transition énergétique impose l’installation de compteurs individuels de chauffage dans certains logements collectifs. Cela permettra à chacun de maîtriser sa consommation. Toutes les résidences chauffées collectivement, construites avant le 1er juin 2001, sont concernées par cette mesure. Les installations débutent sur le secteur du Fort-Nieulay.

Les travaux viennent de débuter sur la résidence Constantine au Fort-Nieulay..

Le chauffage représente le plus gros poste des consommations d’énergie dans l’habitat comptant pour près de la moitié de la facture énergétique du logement. Dans les immeubles chauffés collectivement, le partage de la facture de chauffage entre les logements n’est pas toujours adéquat et peut être propice à une surconsommation car il est difficile de lier son comportement au quotidien avec sa facture énergétique.

Dans les prochaines semaines, les locataires de Terre d’Opale Habitat pourront agir directement sur la gestion de la température souhaitée et, par la même occasion, sur leur facture. Des robinets thermostatiques vont être installés sur chaque radiateur pour permettre à l’occupant d’un logement de régler la température dans chacune des pièces. De plus, sera posé sur chaque radiateur (environ 15 000 au total) un petit appareil qui mesurera la consommation réelle. Celui-ci sera plombé et relié directement à la société en charge du télé-relèvement des consommations à distance. La première phase d’installation débute sur le secteur Constantine.

Robinets thermostatiques et compteurs individuels de chauffage sont posés sur les radiateurs.

Terre d’Opale Habitat a mandaté la société OCEA SMART BUILDING pour intervenir dans les immeubles et appartements afin d’équiper l’ensemble des radiateurs de ces boitiers et robinets thermostatiques.

L’individualisation des frais de chauffage se veut d’être synonyme « d’économies ». Les locataires incités à maîtriser leur consommation d’énergie pourront réaliser une économie moyenne de 20% sur leur facture de chauffage. A titre d’exemple, pour un appartement de 70 m2, avec 900 euros de chauffage annuel, ce serait ainsi 180 euros économisés chaque année.

Il n’y aura pas de changement dans le paiement du loyer, les charges de chauffage y seront toujours inclues. En fin d’année au regard de la consommation réelle de chaque locataire le trop perçu éventuel sera remboursé, ou un complément prélevé si il est constaté une surconsommation !