CHÈQUE ÉNERGIE : UNE AIDE POUR VOUS AIDER À PAYER VOS FACTURES !

CHÈQUE ÉNERGIE : UNE AIDE POUR VOUS AIDER À PAYER VOS FACTURES !

Le chèque énergie, dispositif d’aide au paiement des factures d’énergie pour les ménages ayant des revenus modestes, est déjà parvenu à certains de nos locataires. Expérimenté dans quatre départements au départ en 2016, il se généralise et vient se substituer aux tarifs sociaux accordés tant pour l’électricité que pour le gaz.

Créé pour aider les ménages aux revenus les plus modestes à payer leurs factures énergétiques, le chèque énergie est élargi en 2019. L’objectif ? Lui permettre de concerner un plus grand nombre de Français. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Quel est le montant du chèque énergie en 2019 ? Nous répondons à ces questions.

Un chèque énergie dont le montant varie entre 48 et 277 €

Qui est concerné ?

Mis en place pour la première fois le 1er janvier 2016, le chèque énergie bénéficiera cette année à 5,8 millions de ménages, soit 2,2 millions de ménages supplémentaires par rapport à 2018.

En 2018, les plafonds d’attribution du chèque énergie s’élevaient à 7 700 euros pour une personne seule et 11 550 euros pour un couple. Ils sont revus à la hausse pour 2019, atteignant ainsi 10 700 euros dans le premier cas et 16 050 euros dans le deuxième, auxquels s’ajoutent 3 210 euros par personne en plus dans le foyer.

Quel montant en 2019 ?

C’est l’autre volet du « coup de pouce » consenti par le gouvernement sur les dépenses énergétiques. Le montant maximal du chèque énergie 2019 est ainsi revu à la hausse de 50 euros.

Il variera donc entre 48 et 277 euros selon le revenu fiscal de référence et la composition du foyer. Le tout pour une moyenne portée à 200 euros, selon les estimations des pouvoirs publics.

Quelles sont les dépenses concernées par le chèque énergie ?

Le chèque énergie permet de s’acquitter de presque toutes les factures liées à une consommation énergétique, que ce soit directement auprès du fournisseur ou d’un intermédiaire (gestionnaire de copropriété par exemple). Il s’agit notamment

  • du gaz naturel ;
  • de l’électricité ;
  • du fioul ;
  • du bois de chauffage ;
  • des charges incluses dans une redevance.
Une aide non négligeable pour payer les factures d’électricité ou de gaz notamment

Mais ce n’est pas tout : le chèque énergie 2019 permet aussi, comme en 2018, de régler les factures de certains travaux visant à améliorer la performance énergétique du logement. Il vient en complément du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Comment bénéficier du chèque énergie 2019 ?

Aucune démarche n’est nécessaire pour bénéficier du chèque énergie en 2019. Il est envoyé automatiquement aux foyers bénéficiaires, selon les informations communiquées au moment de la déclaration de revenus.

Mais si voulez savoir tout de même si vous êtes concernés par le chèque énergie en 2019, sachez que le gouvernement a créé un outil de simulation sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Il suffit d’entrer son revenu fiscal de référence (disponible sur son dernier avis d’imposition) pour avoir la réponse.

Enfin, en ce qui concerne la date de réception du chèque énergie, celle-ci dépend du département dans lequel on se trouve. Les premiers ont été envoyés fin mars dans le Pas-de-Calais, le Nord, la Somme, l’Aisne… Les derniers chèques énergie devraient parvenir à leurs bénéficiaires fin avril.