CHANTIER SAINT EXUPÉRY : LANCEMENT OFFICIEL DE L’OPÉRATION

CHANTIER SAINT EXUPÉRY : LANCEMENT OFFICIEL DE L’OPÉRATION

Le 29 novembre 2018, les représentants et dirigeants du PUCA, de Terre d’Opale Habitat, de Bouygues Bâtiment Nord-Est, de Ginnov ainsi que le Maire de Calais, Mme Natacha BOUCHART, se sont réunis pour signer le protocole et la convention d’expérimentation BIM PCIS pour la construction de 47 logements à Calais. Il s’agissait de la première opération à bénéficier de la démarche dans le Pas-de-Calais.

Voilà quelques jours les  principaux partenaires de cette opération se sont à nouveau retrouvés lors d’un « kick Off » à savoir le coup d’envoi de l’opération. Une rencontre qui a consisté en une  matinée d’échanges entre les différents intervenants afin d’anticiper les problématiques et attentes de chacun. Une matinée symbole de gage de qualité et de réussite pour le projet.

Chacun a pu émettre ses idées et remarques sur le déroulement de la future opération Exupéry

Les services Patrimoine, Gestion locative, Finances et Maintenance de Terre d’Opale Habitat, M. DELCLOY, architecte de l’agence DVA, les représentants et le service commercial de Bouygues bâtiment, auxquels avait tenu à se joindre M. Hans RYCKEBOER, Directeur général, ont pu ainsi échanger sur des problématiques très diverses, telles que le technique, les délais, le paiement, la commercialisation, la satisfaction clientèle, l’exploitation BIM, l’insertion, etc.

Une belle opportunité pour Terre d’Opale Habitat et Bouygues

St Exupéry, un ensemble de 47 logements

Le chantier Exupéry, c’est 47 maisons individuelles et pour Bouygues une expérience intéressante. Si ce groupe est très investi dans des domaines de constructions à Calais (le stade de football, l’hôpital…), il ne l’était pas encore fortement dans le logement social. L’ordre de service est parvenu à Bouygues le 1er mars, le chantier est programmé pour une durée de 16 mois. Pour Terre d’Opale Habitat, ce chantier est une opportunité de démontrer une fois de plus sa volonté d’être à la pointe de l’innovation, de participer à des challenges importants dont les gagnants au final ne pourront être que ses clients locataires.

Une autre façon de travailler

Il est important de rappeler que les avantages de la maquette numérique sont multiples. Le BIM va en effet changer la façon de travailler de tous les intervenants et va même permettre à un bâtiment d’être construit, testé et analysé en temps réel avant même le premier coup de pioche. Grâce à cette nouveauté, les erreurs parfois commises sur un chantier, et qui représentent un coût conséquent, vont drastiquement baisser. Il faut savoir que les économies ne sont pas moindres avec cette nouvelle conception. Selon la Fédération du bâtiment, on estime une économie de 2€ du m2 par an, ce qui sur un chantier peut donner au final 20% de coûts en moins !

Une opération « test » pour Terre d’Opale Habitat

Hans RYCKEBOER, Directeur général de Terre d’Opale Habitat a participé à ces ateliers visant à bien préparer ce chantier associé à la maquette numérique

Volontaire en ce qui concerne les démarches innovantes, Terre d’Opale Habitat a donc décidé de tester cette nouveauté sur son chantier de 47 logements avenue St Exupéry.  « Le fait d’intégrer le BIM dans notre projet Exupéry est une première. Ce nouveau chantier va d’une certaine manière  servir d’opération test, d’opération témoin. D’ailleurs, tout au long de l’opération, les services de Terre d’Opale Habitat effectueront des restitutions au Ministère et un bilan sera effectué à la fin du chantier. C’est une riche expérience qui nous attend, qui constituera un axe fort du développement du logement social et individuel », n’a pas manqué de commenter lors de cette rencontre le Directeur général de Terre d’Opale Habitat, M. Hans RYCKEBOER.