BEAU-MARAIS : UNE LETTRE TOUCHANTE D’UN COUPLE DE LOCATAIRES POUR REMERCIER TOH !

BEAU-MARAIS : UNE LETTRE TOUCHANTE D’UN COUPLE DE LOCATAIRES POUR REMERCIER TOH !

Souvent critiqué, parfois malmené, pas toujours facile d’être un bailleur social aujourd’hui. Pourtant de nombreux témoignages de satisfaction nous parviennent régulièrement. Preuve en est ces derniers jours avec la réception d’une lettre et d’un message très touchant d’un couple du Beau-Marais locataire de longue date chez TOH.

 

Au fur et à mesure des années, le Beau-Marais s’est métamorphosé

 

En effet, à  en croire une récente étude menée par une association de consommateurs spécialisée dans le logement, les HLM ne seraient pas si blêmes que cela, quoi qu’en pense le chanteur Renaud. Pour rappel, 12 millions de Français habitent dans le parc social, soit 17,5% des ménages et 45% du total des locataires à l’échelle nationale.

Même si des voix s’élèvent pour critiquer le coût et l’efficacité de la politique française du logement sociale, cette étude s’appuyant sur 1300 réponses de personnes logées par 109 bailleurs différents laisse apparaître pas mal de satisfaction, les occupants en tirant un bilan plutôt favorable.

Tout au long de l’année, vous êtes très nombreux à nous faire part de vos soucis, problèmes rencontrés dans votre vie quotidienne mais vous êtes aussi très nombreux à nous dire régulièrement combien vous appréciez votre logement, votre cadre de vie, votre bailleur !

Nous avons reçu récemment une lettre très touchante d’un couple résidant au Beau-Marais sur le secteur Santos Dumont. Nous vous en relatons ci-dessous les grandes lignes :

« Cela fera bientôt 50 ans que nous sommes locataires des HLM, du même appartement de la rue Santos Dumont. Nous avons en ce demi-siècle d’occupation refait les ¾ du logement, comme si cet appartement nous appartenait. Nous y célèbrerons cet été notre 27ème anniversaire de mariage !

Lors de notre arrivée dans ce quartier, nous étions le second locataire à y être accueilli. A l’époque, la route n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui, on marchait plus dans les cailloux  que sur le macadam !

Sur l‘avenue Toumaniantz, il n’y avait encore que peu voire aucun logement par endroit. Nous nous souvenons du Président de l’époque, M. BETAZ,  un homme très gentil et à l’écoute. Avant de connaître Santos Dumont, nous habitions rue Renoir, on y voyait encore depuis la fenêtre le champ de courses !

Peu après, c’est le foyer Santos Dumont qui a été bâti, nous y avons connu des locataires dont, hélas, beaucoup ont disparu aujourd’hui. Ces quelques mots, nous tenions à vous les envoyer pour vous dire simplement « merci » et vous dire aussi combien nous sommes heureux dans notre immeuble. Merci à vous et à toutes vos équipes… »

Un couple qui nous a demandé de préserver son anonymat mais que nous saluons très amicalement. Nous le remercions enfin pour cette lettre qui conforte une fois de plus TOH dans son rôle d’aménageur de bien-être et du cadre de vie.