AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE NOTRE TERRITOIRE

AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DE NOTRE TERRITOIRE

Réunir les responsables d’entreprises en un même lieu pour évoquer l’avenir de notre entreprise et du logement, tel est le but des « Rendez-vous économiques ». La quatrième édition de cette manifestation, réunissant dirigeants ou représentants de sociétés, s’est tenue ce mercredi 16 septembre.

 

Lors de cette réunion, notre Directeur général, M. Hans RYCKEBOER a, en introduction, exprimé son plaisir d’accueillir une nouvelle fois les partenaires de Terre d’Opale Habitat, et a rappelé la volonté qui anime chacun d’être des acteurs à part entière de la réhabilitation, de la rénovation et de la construction de logements de qualité au service des clients.

 

 

Le Directeur Général a brièvement évoqué les domaines d’activités, ainsi que la diversité de l’offre en matière d’habitat, avant de parler d’un moyen de convivialité pour qualifier cette assemblée lui permettant de présenter, de commenter les grandes orientations, les choix de Terre d’Opale Habitat pour les années à venir.

Avant de céder la parole aux différents intervenants, M. Hans RYCKEBOER a finalisé son premier propos en mettant l’accent sur l’importance de poursuivre, de développer les actions destinées au bien-être, au mieux vivre-ensemble, sans omettre d’exposer les rapports positifs et constructifs liant le monde économique local, régional et Terre d’Opale Habitat.

 

Accompagner

Il a tenu également dans son propos à mettre en exergue le fait que le bailleur calaisien se voulait d’être aussi un « accompagnateur » des entreprises, en insistant sur le fait que TOH essayait de leur venir en aide par la recherche d’un maximum de subventions et, il a invité les présents à axer leurs propositions dans ces domaines pouvant bénéficier d’aides financières non négligeables.

Le Directeur général de Terre d’Opale Habitat a, à plusieurs reprises, souligné l’importance de « travailler et d’avancer ensemble ». Il a évoqué la diversité des opérateurs avec lesquels travaille le bailleur tout en rappelant la priorité de TOH d’accompagner au maximum de ses capacités les acteurs économiques locaux et régionaux.

« Nous n’oublions pas nos contacts, contrats avec des opérateurs nationaux sur certains grands chantiers mais nous tenons à favoriser la proximité dans nos choix. Avec 130 millions d’€ d’investissement sur moins de dix ans, et après en avoir déjà consacré près de 100 millions ces dernières années à travers divers chantiers,  nous sommes l’entreprise championne toute catégorie de l’investissement.  Oui le logement social, et plus particulièrement Terre d’Opale Habitat, est un développeur économique tout comme un développeur urbain de premier ordre… ».

  1. Hans RYCKEBOER, n’a pas manqué de souligner également qu’à travers ses projets TOH est porteur de création d’emplois notamment via la clause insertion : « En cette période si sensible pour l’économie on ne peut que s’en féliciter. Un recrutement qui a un écho positif auprès de nos locataires puisque ce sont des milliers, des milliers d’heures en chantiers insertion dont ils seront les bénéficiaires… »

Enfin en s’adressant à l’assistance le Directeur général de Terre d’Opale Habitat à évoqué le logement de demain : « Aujourd’hui il nous faut loger autrement, mettre à disposition des familles certes un toit, un foyer mais il nous aussi aller plus loin. Aujourd’hui nous avons aussi un rôle à jouer notamment auprès de la jeunesse qui ne souhaite plus s’endetter sur de longues années, mais pouvoir bénéficier certes d’un logement de qualité tout en gardant un certain pouvoir d‘achat pour « profiter » de la vie »… »

Hans RYCKEBOER, avant de laisser la parole aux différents intervenants, a une fois encore souligné combien les projets de TOH sont multiples et surtout porteur d’innovation, et que le bailleur du Quai de la Gendarmerie  voulait par ce style de manifestation apporter une véritable visibilité économique sociale et humaine auprès de l’ensemble de tous les partenaires qui accompagnent TOH au quotidien…

 

PLUSIEURS THÉMATIQUES ABORDÉES

 

Le premier sujet abordé concernait les projets à venir notamment le programme NPNRU. M. Thomas HAZELL, responsable Maîtrise d’ouvrage au sein de T O H, après avoir évoqué brièvement les grands événements de ces dernières années (constructions, réhabilitations, rénovations…),  a précisé que La seconde phase qui couvre la période 2020/2029 sera elle aussi très riche. M. Thomas HAZELL a précisé que cette fois ce sont deux secteurs qui seraient concernés : le Beau-Marais et le Fort Nieulay

Le calendrier qui s’étale de 2020 à 2029 fait état de nombreuses démolitions de logements sur ces deux quartiers, tout comme de réhabilitations ou reconstructions. Nous aurons l’occasion de revenir en détails sur ce vaste projet dont la synthèse se résume par :

  • Nombre de démolitions : 639 logements répartis sur 15 bâtiments ;
  • Nombre de réhabilitations : 899 logements avec volet énergétique ;
  • Nombre de résidentialisations : 1 098 logements ;
  • Reconstructions neuves sur site : environ 60 logements intermédiaires ;
  • Investissement Terre d’Opale Habitat : 68 000 000,00 €.

 

Constructions nouvelles

  1. Thomas HAZELL a mentionné enfin quelques futurs projets de constructions et de réhabilitations pour les années à venir sur Calais (REMBRANDT, ALGER, DEBACQ, NEWTON-PRAIRIES tout comme à l’extérieur avec MARCK, COULOGNE, et même au-delà avec HARDELOT, CAMIERS, etc.). Des projets que nous vous présenterons plus en détails dans les jours à venir tout comme les réhabilitations programmées sur le G1 GUYNMER ou le groupe DENEUVEILLE par exemple.

 

La transition énergétique

Second thème avec l’intervention de Mme Valérie LABORDE de la société Enerlis. Ce dernier  est un opérateur global de la transition énergétique. Enerlis intègre et coordonne l’ensemble des expertises spécifiques de l’énergie et de l’environnement pour aider les grands consommateurs d’énergie à diminuer leur facture énergétique et réduire leur empreinte environnementale.

 

 

À l’aube d’une décennie décisive face à l’urgence climatique, l’aide d’Enerlis  est des plus précieuses pour toute entreprise publique ou privée dans le but de décarboner ses infrastructures, valoriser son patrimoine et diminuer sa facture énergétique.

Il faut savoir aussi qu’avec l’aide des mécanismes d’aides et subventions et du dispositif des CEE mis en place  par les pouvoirs publics,  qu’Enerlys propose à ses clients  des travaux entièrement financés !

A titres d’exemple on peut chiffrer des économies importantes dans certains domaines :

  • Isolation Combles // Réseaux ECS // Sous-sol : -15 à -30%
  • Isolation thermique extérieure des murs : -10 à -15%
  • Optimisation éclairage LED // Détecteurs de présence : -70%
  • Management de l’énergie logiciel de suivi multi-sites, multi-fluides, optimisation des contrats : -15%

 

Réhabilitations, rénovations

Autre thème avec la présentation des projets suivis par la Direction de la performance économique, notamment les travaux de réhabilitation et de rénovation. M. Gilles MALBRANQUE, Directeur de la Performance Economique,  a exposé les chantiers de la Porte de Paris, de Margollé, Mallet-Stevens, Chateaubriand, Degas, Derain et Toul soit 400 logements concernés par les travaux de réhabilitation pour un montant de 30 Millions d’euros. Nous présenterons en détails, quartier par quartier, toutes ces réhabilitions dans de prochains articles.

 

 

Il a été aussi évoqué en maintenance la réfection voirie du groupe Curie, la modification de certains ascenseurs, le remplacement de chaudière et de l’éclairage public extérieur sur notre patrimoine, la modification de l’interphonie sur certains sites et les travaux dans les logements vacants ainsi que le changement de chauffe-bains, la réfection des réseaux de chauffage et autres rénovations dans les parties communes. Des travaux de maintenance qui avoisineront les 900.000 €

 

La mobilité électrique

Autre thème et d’importance aussi avec l’intervention des représentants du groupe OCEA Smart Building dans le cadre de la mobilité électrique. Il faut savoir que la loi oblige dorénavant à équiper ou pré-équiper les immeubles existants, ou en construction, de bornes de connexion pour véhicules électriques mais encore oblige également les entreprises à renouveler leurs flottes par des véhicules à faibles émissions de CO2 (électriques ou hybrides– émettant moins de 60g/km).

 

 

Les  représentants d’OCEA ont commenté tous les dispositifs, solutions pour parvenir à cet objectif fixé par la loi en présentant ainsi les études de mobilité et d’implantation, les  solutions de refacturation, l’Installation avec les travaux électrique et de voirie, la  signalisation au sol et verticale, le  raccordement des bornes, la mise en service, l’exploitation et les aides de financement


Nouvelle agence commerciale

 

Enfin pour clore les débats ce fut la présentation de notre nouvelle agence Imm-Hop. Une Agence digitale et numérique sur le modèle du « Do It Yourself » qui proposera une nouvelle manière d’accueillir le public, un parcours « demandeur » repensé. Une nouvelle agence qui se situera toujours Boulevard Jacquard à l’emplacement de l’ancienne Trésorerie municipale et qui s’explique par la volonté de TOH d’optimiser l’emplacement géographique, promouvoir ses outils digitaux et gagner en efficacité. Là aussi nous aurons l’occasion de revenir en détails sur cette réalisation très prochainement.

Une nouvelle et très riche édition des Rendez-vous économies.  M. Hans RYCKEBOER devait en tirer le rideau  en rappelant  que l’ambition de TOH était de poursuivre son travail dans le futur pour le bien-être de ses locataires et futurs locataires, mais encore  que TOH se voulait de promouvoir et défendre le tissu économique locale, régionale mais que cela passait cependant par la mise en place d’une relation pérenne « gagnant – gagnant » !