ASSERMENTATION : PRESTATION DE SERMENT AU TRIBUNAL POUR 17 MEMBRES DE TERRE D’OPALE HABITAT

ASSERMENTATION : PRESTATION DE SERMENT AU TRIBUNAL POUR 17 MEMBRES DE TERRE D’OPALE HABITAT

Afin de permettre à une partie de son personnel d’agir toujours plus contre l’incivilité, le manque de civisme, et en vue de l’amélioration du cadre de vie de ses résidents, Terre d’Opale Habitat a décidé d’assermenter de nouveaux gardiens, agents de proximité et d’accueil, en les investissant du pouvoir de police. Tous ont récemment prêté serment  devant le Tribunal d’Instance de Calais.

Les nouveaux agents assermentés à la sortie du tribunal d’instance de Calais

Le 18 septembre 2017, 23 gardiens d’immeubles et agents de Terre d’Opale Habitat ont été assermentés à travers le titre de « Garde Particulier ». Cette distinction les autorise à verbaliser toute personne commettant des actes d’incivilités ou perturbant la quiétude sur son parc locatif. Les procès-verbaux dressés sont ensuite transmis au Procureur de la République.

Une carte professionnelle attestant l’assermentation a été remise à chaque agent

Au regard des résultats encourageants constatés un an après la mise en place de ce dispositif, Terre d’Opale Habitat a permis à 17 nouveaux collaborateurs internes en lien avec le public (agents de proximité et d’accueil) de bénéficier de « pouvoirs » similaires. Tous ont ainsi prêté serment le 17 Septembre dernier devant le Tribunal d’Instance de Calais.

Bien entendu, chacun d’entre eux avait préalablement suivi une formation très cadrée à cet effet et fait l’objet d’une enquête administrative afin de vérifier que toutes et tous remplissaient les conditions de moralité et d’honorabilité requises.

Lors de la réception qui a suivi la prestation de serment, M. François BECUWE, Directeur de la Gestion locative, a tenu à rappeler que l’agent assermenté a le pouvoir de constater et de rendre compte de tous délits pouvant porter atteinte aux propriétés de Terre d’Opale Habitat, avant de mentionner que l’assermentation n’était pas un outil isolé mais venait complémenter les actions menées par la Ville ou autres organismes.

François BECUWE a, par ailleurs, rappelé dans son propos qu’une dizaine de PV avait été dressés depuis la mise en place de cette assermentation, principalement pour des problèmes de stationnement, des dépôts sauvages d’encombrants, des nuisances sonores, ou des animaux non tenus en laisse. Il a, de plus, précisé que 7 dossiers avaient été présentés au titre du rappel à l’ordre en 2017 pour 6 en 2018, et qu’en termes de bilan, on constatait une baisse du taux de dégradations de près de 40% sur le parc de Terre d’Opale.

Emmanuel AGIUS, Maire-adjoint, a félicité le bailleur calaisien pour cette mise en place de l’assermentation

M. Emmanuel AGIUS, qui représentait Mme le Maire de Calais, a, pour sa part, mis en exergue les efforts conjugués de la Ville et de tous ses partenaires, dont Terre d’Opale Habitat, pour éradiquer les actes d’incivilités. Le 1er Adjoint a ensuite félicité le bailleur calaisien pour son investissement financier et humain, l’assurant du soutien total et sans réserve de la municipalité. Il a enfin souhaité bonne continuation de carrière aux gardiens et autres agents en les assurant qu’ils faisaient toutes et tous « un métier parfois difficile, mais un beau métier dont vous pouvez être fiers ».