A L’HONNEUR : NOS LOCATAIRES ONT DU MÉRITE

A L’HONNEUR : NOS LOCATAIRES ONT DU MÉRITE

Nos locataires sont souvent impliqués dans la vie de leur résidence, de leur quartier. Nous avons décidé  de mettre à l’honneur celles et ceux qui de manière totalement désintéressée œuvrent au quotidien pour ce « plus » en communauté.

Terre d’Opale Habitat a décidé de récompenser régulièrement celles et ceux qui n’hésitent pas à s’investir totalement et ce de manière totalement désintéressée dans leur quartier ou résidence afin d’y apporter « un plus » au quotidien. Aujourd’hui nous mettons à l’honneur une habitante de la rue de Rabat, Mme Delattre et l’association le CLAEPP

Mme Danielle Delattre, 80 ans, qui habite 172 rue de Rabat, est la plus ancienne habitante de la rue de par son ancienneté au bailleur calaisien, plus de 40 ans de présence dans sa coquette maison du Fort-Nieulay.

Originaire d’ailleurs de ce quartier, elle n’a quitté Calais que lors de la Seconde guerre mondiale pour trouver refuge dans la Nièvre.

Mme Delattre participe depuis de longues années au concours des logements fleuris et s’occupe seule des plantations et de l’entretien de ses deux jardins : l’un en façade de rue et l’autre sur l’arrière de l’habitation.

Mme Delattre a longtemps cultivé (dans le second jardin)  des légumes (carottes, pomme de terre, poireaux) assurant là aussi la préparation, la plantation, l’entretien  et l’arrachage !

Aujourd’hui elle a abandonné toutes ces cultures maraichères, l’âge ne lui autorisant plus autant d’efforts, et a remplacé le tout par un magnifique espace fleuri et engazonné.

Mme Delattre effectue elle-même ses semis en essayant de récupérer chaque année géraniums et mini rosiers mais dépense en moyenne 200 € chaque année pour des achats de fleurs !

Elle a remporté à plusieurs reprises le premier prix en catégorie maison sur le Fort-Nieulay.

Elle a aussi participé pendant plusieurs années au concours Résidences en lumières.

A noter qu’elle a su convaincre de nombreux voisins et voisines de s’inscrire au concours des logements fleuris, la rue de Rabat est celle qui compte aujourd’hui le plus de participants à ce concours.

Mme Delattre, légèrement souffrante, était représentée par l’une des ses filles.

 

LE CLAEPP  (Centre de loisirs associé à l’école Porte De Paris)

Cette association a été créée en 1987 à l’initiative de M Bernard Lelièvre alors Directeur de l’école Porte de Paris. Elle avait pour but de proposer aux enfants des animations durant les vacances scolaires. Très vite le succès a été au rendez-vous et en plus des traditionnels mercredis le centre a rapidement ouvert ses portes tous les jours de la semaine.

Mme Françoise Boyaval, l’actuelle Directrice, a été l’une des premières animatrice du CLAEPP puisqu’elle faisait partie de l’équipe d’animations dès 1987.

Aujourd’hui le CLAEPP est donc ouvert du lundi au samedi avec chaque soir des aides aux devoirs pour les enfants, le mercredi et le samedi ce sont les animations habituelles d’un centre de loisirs.

Le CLAEPP a souhaité « s’ouvrir » à tous les habitants et c’est ainsi que depuis quelques années des rencontres ont lieu avec les parents ou autres. Prochainement il est d’ailleurs programmé une remise en peinture du grand espace bordant les locaux du CLAEPP,  une place décorée de coquillages au sol et de divers jeux peints au sol également.

Le CLAEPP accueille aujourd’hui 300 enfant à l’année et envisage de devenir « Espace de vie social » avec un partenariat avec la CAF, ce qui permettait l’obtention de nouvelles subventions  pour faciliter la mise en place d’actions à destination des jeunes et des moins jeunes.

Voyages, kermesses, lotos, randonnées, camps de vacances, spectacle inter-génération figurent aussi au programme du CLAEPP.