90 000 € DE TRAVAUX POUR LE GROUPE CHAFFÉE

90 000 € DE TRAVAUX POUR LE GROUPE CHAFFÉE

Des locataires heureux de bénéficier de tous ces aménagements

Les services de la Gestion Urbaine de Proximité ont présenté aux locataires du secteur Chaffée, les aménagements programmés et en cours dans leur quartier lors d’une opération petit déjeuner.

Un chantier insertion a débuté voilà déjà quelques semaines sur le secteur Chaffée au Beau-Marais : il consiste notamment dans une valorisation du quartier avec, par exemple, la requalification des espaces verts, la mise en place d’actions de sensibilisation au développement durable, la création encore d’espaces partagés, le tout en y impliquant dans sa conception les locataires.

François BECUWE, Directeur Gestion Locative, a longuement commenté ce double chantier sur Chaffée

A l’occasion d’un petit déjeuner qui s’est déroulé dans les locaux de la Régie, ce programme a été présenté en détails par François BECUWE, Directeur de la Gestion Locative. Celui-ci a évoqué en première partie l’aménagement paysager. Grâce à l’intervention de l’association Environnement et Solidarité, il est actuellement réalisé un verger, un terrain de pétanque, un jardin partagé, des allées piétonnes, un massif bordant la rue Chaffée ; l’installation de tables de pique-nique a également été effectué.

En seconde partie, François BECUWE a abordé les travaux de requalification mis en place dans le cadre du projet « Mon environnement au quotidien ». Il s’agit d’une remise en peinture des parties communes (le hall et la cage d’escalier) et de la pose de carrelages sur les soubassements extérieurs du bâtiment.

Un double chantier qui possède la particularité, comme l’a souligné François BECUWE, de favoriser l’insertion. En effet, 15 personnes ont été recrutées (qui sont encadrées par 2 techniciens) pour la partie « espaces verts » et 12 autres personnes (encadrées par un chef d’équipe) pour le second chantier.

Les locataires présents se sont déclarés heureux de ces aménagements et travaux d’embellissement tout en émettant cependant le vœu qu’à l’avenir un espace jeux puisse être aussi créé en bordure des résidences Chaffée.

Outre la rénovation de ce secteur, un travail de médiation et d’accompagnement des résidents a été confié à la Régie de quartiers. L’objectif est d’impliquer les habitants dans la tenue des installations, notamment le jardin potager. Il a aussi été demandé aux locataires d’être des acteurs d’une « veille technique » afin de repérer les éventuels dysfonctionnements pour que des plans d’actions destinés à les résorber puissent être mis en place au plus vite.

Un chantier qui aujourd’hui entre sans sa phase finale de réalisation et dont le coût de revient (cofinancé par Terre d’Opale Habitat, la Ville de Calais, le Département, la Région, L’Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité), s’élève à 90.000 €.